Rapport relatif à l'accident survenu le 13 juillet 1997 à Torreilles (66) au Robin DR-400 immatriculé F-GDEK
rapport f-ek970713

 

Evénement : perte de contrôle, collision avec l'eau.
Cause identifiée : perte de références visuelles.

 

Conséquences et dommages : pilote décédé, aéronef détruit.
Aéronef : avion Robin DR 400 - 120.
Date et heure : dimanche 13 juillet 1997 à 10 h 50.
Exploitant : club.
Lieu : Torreilles (66).
Nature du vol : local.
Personnes à bord : pilote.
Titres et expérience : pilote 52 ans, TT de 1979, 121 heures de vol dont 108 sur type et 4 heures 40 dans les trois mois précédents.
Conditions météorologiques : AD Perpignan à 09 h 00 UTC : vent 090° / 08 kt, visibilité 7 km, FEW à 2000 pieds, température 24 °C.
Port-Leucate à 09 h 00 UTC : vent nord-nord-est / 14 kt, visibilité 6 km, OVC stratus à 1000 pieds, température 19 °C.
évaluées sur le lieu de l'accident : vent 360° / 20 kt, visibilité nulle, brouillard, température 20 °C.
voir carte Temsi France de 09 h 00 UTC page suivante.

Circonstances

Le pilote décolle à 10 h 44. Il entreprend un vol local en dépit des conseils d'un responsable de l'aéro-club l'avertissant de très mauvaises conditions météorologiques sur la côte et l'incitant à ne faire que des tours de piste. L'appareil se dirige vers le nord-est. Le pilote annonce à 10 h 48 qu'il y a beaucoup de nuages à St Laurent et qu'il se dirige vers Salses, ce qui est confirmé par la trace radar de l'approche de Perpigan. A 10 h 49, il annonce qu'il est "en plein dans les nuages" et qu'il descend à 500 pieds. Sa vitesse lue au radar passe alors de 110 kt à 160 kt et sa trajectoire s'oriente plein est, vers la mer. Le contact radar est perdu à 10 h 51. De nombreux témoignages concordants indiquent que l'avion est sorti en piqué d'une couche de nuages avant de percuter la mer à 300 m du rivage.

Les communications radio entre 10 h 44 et 10 h 52 font apparaître que deux autres appareils ont été en difficulté à cause des conditions météorologiques. L'un d'eux a bénéficié d'un cap radar pour revenir sur l'aérodrome.