ACCIDENT  survenu à l'avion immatriculé F-OHAK

Evénement :

panne d'essence, amerrissage forcé.

Cause identifiée :

préparation du vol insuffisante.

Conséquences et dommages :

aéronef détruit.

Aéronef :

avion Cessna 152.

Date et heure :

vendredi 15 janvier 1999 à 12 h 36.

Exploitant :

club.

Lieu :

en mer à 3 NM du seuil de piste 04 de l'aérodrome de Tahiti ( Pol ).

Nature du vol :

instruction.

Personnes à bord :

instructeur + élève.

Titres et expérience :

- instructeur 65 ans, TT de 1986, 9 882 heures de vol dont 300 sur type, 28 dans les trois mois précédents.

- pilote stagiaire 30 ans, 20 heures de vol dont 9 heures 40 sur type, 9 h 40 dans les trois mois précédents.

Conditions météorologiques :

vent 030° / 05 kt, visibilité supérieure à 10 km, température 29 °C.

Circonstances

L'instructeur et l'élève décollent à 10 h 49 pour effectuer un vol de navigation Tahiti -Tetiaroa - Maiao - Mooréa - Tahiti. Au retour du vol, à quelques nautiques du seuil de la piste en service, la puissance du moteur fluctue. L'instructeur reprend les commandes. Il constate que l'aiguille de la jauge droite indique zéro alors que celle de gauche évolue entre zéro et un demi. A 12 h 34, l'instructeur lance un message " May Day pour panne d'essence" sur la fréquence de la tour de contrôle de Tahiti et amerrit.

Avant que l'avion coule, les deux occupants parviennent à sortir de l'avion et sont récupérés par un bateau de pêche à bord duquel se trouvaient des pompiers.

En considérant les quantités de carburant ajoutées pour un grand nombre de vols portés sur le carnet de route, la consommation horaire moyenne de l'aéronef pouvait être estimée à 6.52 gallons US.

Après le dernier avitaillement, les réservoirs contenaient 24 gallons US ( plein complet ). Depuis l'appareil avait effectué deux vols pour une durée de deux heures avant le vol de navigation. Sur l'itinéraire envisagé, la durée du vol était évaluée à 1 h 40. Lors de la visite prévol, le pilote stagiaire avait estimé la quantité de carburant à 11 gallons US correspondant à quelques centilitres près à la quantité nécessaire au seul vol projeté, sans aucune réserve.