Incident survenu le 21 avril 2004 à Quincieux (69) à l'avion immatriculé F-GOVT

RAPPORT f-vt040421

 

Evénement :

pilote égaré, atterrissage de précaution en campagne.

Causes identifiées :

préparation du vol erronée, absence d'utilisation des moyens de radionavigation disponibles altération des capacités d'analyse.

Conséquences et dommages :

aucun.

Aéronef :

avion Robin DR 400 - 140 B.

Date et heure :

mercredi 21 avril 2004 à 19 h 30.

Exploitant :

club.

Lieu :

Quincieux (69), lieu dit "La Chapelle".

Nature du vol :

navigation.

Personnes à bord :

pilote.

Titres et expérience :

pilote, 70 ans, PPL de 1972, 505 heures de vol dont 3 h 30 sur type dans les trois mois précédents.

Conditions météorologiques :

AD Lyon Bron situé à 13 NM au sud du site de l'incident : 180° / 14 à 23 kt, visibilité supérieure à 10 km, FEW à 5 000 pieds, température 22 °C, QNH 1011 hPa.

Circonstances

Le pilote décolle à 16 heures de l'aérodrome de Vichy (03) pour un aller et retour vers Nevers (58) distant de cinquante-deux milles nautiques. Quarante-cinq minutes après son départ, le pilote atterrit à destination. Il décolle vers 17 h 15 en direction de Vichy.

Le pilote explique que peu de temps après le décollage il n'arrive pas à reconnaître les repères au sol correspondant à sa route prévue. Il continue sa navigation à une hauteur de 2 000 pieds en suivant sensiblement le cap retenu lors de la préparation de son vol. Il tente de contacter à la radio les aérodromes de Vichy, Nevers et Clermont-Ferrand, en vain. Après environ une heure quinze minutes de vol sans avoir pu déterminer sa position il constate que le voyant d'alarme de bas niveau de carburant est allumé. Il décide d'atterrir dans un champ a proximité de Quincieux (voir carte page suivante). L'atterrissage s'effectue sans problème.

La navigation préparée par le pilote comportait une erreur de vingt degrés pour son retour vers Vichy. Il avait emporté la carte aéronautique OACI au 500 000ème et les cartes au 200 000ème des département du Rhône (69) et du Puy de Dôme (63).

Il ajoute qu'il a omis d'utiliser l'équipement VOR installé à bord. Il ne connaissait pas le fonctionnement du GPS.

Il s'agissait de sa première navigation entre Vichy et Nevers.

Ex-membre du club de Clermont-Ferrand, il avait adhéré à celui de Vichy six mois auparavant. Dans ce club, avant d'être autorisé à voler seul à bord, il avait effectué quelques exercices de maniabilité avec un instructeur. Ce dernier n'avait pas jugé nécessaire d'évaluer son aptitude à naviguer.