Accident to an Extra 300 regisered D-EFBY occured on 02/18/16 à Valence Chabeuil (26)

Investigation progression Closed
Progress: 100%

1 - DÉROULEMENT DU VOL

Le pilote roule depuis l’aire de stationnement vers le point d’arrêt « N », puis remonte la piste 19(1) revêtue pour s’aligner à mi-piste.

Peu après la rotation, la verrière s’ouvre et vient percuter l’extrados de l’aile droite. Le pilote interrompt le décollage, atterrit au niveau du seuil décalé de la piste 01. L’avion sort longitudinalement de piste, heurte la clôture d’enceinte de l’aérodrome, traverse une route et s’immobilise dans un champ. Le réservoir de l’aile droite est éventré lors de la collision avec la clôture et l’avion prend feu. Le pilote parvient à évacuer l’avion. Les pompiers interviennent pour éteindre l’incendie.

2 - RENSEIGNEMENTS COMPLÉMENTAIRES
2.1 Reconstitution de la trajectoire

La planche ci-après présente le déroulement du vol d’après le témoignage de l’agent AFIS présent lors du décollage et les constatations sur le site.

2.2 Conditions météorologiques

Les conditions météorologiques relevées sur l’aérodrome étaient :

  • vent du 200° pour 4 à 8 kt ;
  • ciel couvert à 2 400 ft ;
  • température 5 °C.

2.3 Performance au décollage

Le manuel de vol indique à la masse maximale de 950 kg(2), sur piste revêtue, à une altitude de 500 ft, sans vent et une température de 5 °C :

  • une distance de roulement au décollage de 105 mètres ;
  • une distance de décollage (passage des 50 ft) de 230 mètres ;
  • une distance d’atterrissage (passage des 50 ft) de 548 mètres ;
  • une distance de roulement à l’atterrissage de 175 mètres.

2.4 Expérience du pilote

Le pilote était titulaire d’une licence de pilote professionnel avion CPL(A). Il totalisait 4 750 heures de vol, dont six sur type dans les trois mois précédents.

2.5 Description de la verrière et du système de verrouillage

La verrière monobloc s’ouvre en la basculant latéralement vers la droite.

Le verrouillage s’effectue sur le côté gauche de la cabine au moyen de deux poignées (figure 2). Celles-ci permettent le déplacement de deux pions intégrés (figure 3) dans la structure de la verrière et l’introduction de ces pions dans deux tenons solidaires de la structure du fuselage (figure 4).

Le verrouillage de la verrière est obtenu après avoir rabattu cette dernière vers la gauche sur la structure du fuselage tout en pressant les poignées vers l’intérieur, puis en les relâchant. Les deux poignées sont maintenues en position « verrouillée » par un système à ressort.

2.6 Examen de l’épave

Le contrôle du système de verrouillage sur la verrière a confirmé son bon fonctionnement : le déplacement des pions est cohérent avec la commande des poignées sur l’intégralité de la fenêtre de verrouillage ; la commande à ressort est fonctionnelle.

Il a été constaté, lors d’essais avec la verrière en position fermée, que les poignées de verrouillage restaient en position intermédiaire entre les positions « verrouillée » et « déverrouillée ».

Une légère pression sur ces poignées permet de les positionner en position « verrouillée ».

Le blocage en position intermédiaire semble correspondre à un léger désalignement des pions de verrouillage par rapport aux tenons. Le bout chanfreiné des pions et la force des ressorts ne sont pas suffisants pour rattraper le désalignement. Une action manuelle sur les poignées est donc nécessaire pour engager complètement les pions de verrouillage. La structure souple de la verrière monobloc a pu contribuer à créer ce désalignement.

2.7 Témoignage du pilote

Le pilote explique que, par habitude, il a exercé une pression vers le haut sur la verrière avant l’alignement pour s’assurer de la fermeture et du verrouillage de la verrière. Il n’a pas constaté d’anomalie. Il ne se souvient plus de la position exacte des deux poignées.

Il précise que lorsque la verrière s’est ouverte, il a pris la décision d’interrompre le décollage et d’atterrir car il craignait que la verrière ne se détache complètement et ne vienne heurter l’empennage arrière.

3 - ENSEIGNEMENTS ET CONCLUSION

Le pilote n’a pas détecté le positionnement incorrect des poignées de verrouillage de la verrière.

La verrière, qui n’était pas correctement verrouillée, s’est ouverte lors de la rotation ce qui a conduit le pilote à effectuer une interruption du décollage.

La longueur de piste restante lors du toucher des roues n’a pas permis au pilote d’éviter la sortie longitudinale et la collision avec la clôture d’enceinte de l’aérodrome.

 

(1)Piste 19 revêtue 2 100 x 45 m, TODA 2 100 m.

(2)Masse réelle estimée à 860 kg.

Photo (c) Franci Vuk / www.flugzeug-bild.de
D EFBY
Photo (c) Franci Vuk / www.flugzeug-bild.de

Publications