Accident to the Pilatus PC-6 registered F-BTCG on 16/03/2018 at Grenoble (38)

Investigation progression Closed
Progress: 100%

Le pilote, accompagné d’un mécanicien aéronautique, décolle de l’aérodrome de Grenoble Isère pour effectuer un vol de contrôle après une opération de maintenance sur l’avion. Une fois arrivé dans un secteur dégagé au sud de l’aérodrome, le pilote débute les manœuvres prévues au programme de test. À l’issue d’une manœuvre de décrochage, il constate que ses actions sur les palonniers n’ont aucun effet. Il conserve toutefois le contrôle des ailerons et de la gouverne de profondeur. Il informe le contrôleur de l’aérodrome du problème et indique qu’il revient pour atterrir. Il se présente en longue finale pour la piste 09 revêtue. Ne connaissant pas la nature des dommages il choisit d’atterrir avec les volets rentrés. Il parvient avec difficulté à s’aligner dans l’axe de piste 09. Vers 300 ft en finale, le pilote se ravise et décide d’atterrir sur la piste 09 droite non revêtue qui jouxte la piste revêtue. En très courte finale, au moment de l’arrondi, lors de la réduction de puissance, à environ un à deux mètres de hauteur, l’avion part en roulis à droite puis à gauche, les saumons d’aile et l’hélice touchent le sol. L’avion effectue un cheval de bois, sort latéralement de la piste non revêtue par la gauche et s’immobilise sur le bord droit de la piste revêtue.

La commande de direction a rompu pendant le vol altérant de manière significative la contrôlabilité de l’avion sur l’axe de lacet.

Cette défaillance a considérablement élevé la charge de travail du pilote et son stress.

Dans ces conditions, il lui est devenu difficile de garder l’alignement avec l’axe de piste lors de l’atterrissage. La surveillance de l’alignement s’est alors faite au détriment de celle de la vitesse.

Il est très probable que les oscillations lors de l’arrondi résultent d’un décrochage de l’avion à basse vitesse.

Publications