Entrée en IMC en montée, perte de référence visuelle, perte de contrôle en vol, atterrissage

Investigation progression Closed
Progress: 100%

Résumé

Le pilote décolle avec six parachutistes, un moniteur tandem(2) et son passager pour un largage au FL135. Au cours de la montée, la visibilité se dégrade et l'avion pénètre dans une zone nuageuse. Alors qu'il évolue en IMC au FL135, le pilote perd le contrôle de l'avion qui part en vrille sur le dos. Les six parachutistes parviennent à évacuer l'avion. Le moniteur tandem et son passager restent à bord tandis que le pilote reprend le contrôle de l'avion vers 1 000 m. Il redémarre le moteur qui s'était arrêté pendant la vrille puis atterrit.

L'enquête a mis en évidence que la perte de contrôle est due à la désorientation du pilote faisant suite à sa décision de poursuivre le vol en IMC dans le but de larguer les parachutistes à l'altitude et à la verticale du point de largage prévu.

Les facteurs suivants ont contribué à l'incident :

- l'estimation erronée de l'évolution des conditions météorologiques ayant conduit le pilote et le directeur technique à entreprendre le vol ;

- l'absence de stratégie alternative permettant le largage en condition VMC ;

- la focalisation de l'attention du pilote sur le moyen de guidage GNSS ;

- l'obstination du pilote à vouloir réaliser le largage.

CONCLUSION

Faits établis par l'enquête

L'enquête a permis d'établir les faits suivants :

- L'avion était en état de vol et les documents valides.

- Le pilote disposait des qualifications requises à la réalisation du vol, en conditions VMC.

- Le pilote n'était pas qualifié pour voler en conditions IMC.

- Avant le vol, le pilote avait consulté sur internet les dernières cartes à jour des conditions météorologiques.

- L'avion n'était pas équipé pour le vol en conditions IMC.

- Le pilote s'est retrouvé en conditions IMC au cours de la montée.

- Le pilote a perdu le contrôle de l'avion en IMC au cours d'une manœuvre lors de la 3ème tentative de largage au FL135.

- Le pilote utilisait un récepteur GNSS portable comme moyen de guidage pour se positionner sur l'axe et sur le point de largage.

- Lors de la perte de contrôle au FL135, l'avion s'est mis en vrille dos.

- Six des huit parachutistes ont évacué en vol l'avion.

- Le volet droit a été endommagé lors de l'évacuation.

- Le pilote a repris le contrôle de l'avion vers le FL040.

- Au cours de la perte de contrôle, la turbine s'est arrêtée.

- La turbine a fonctionné sans lubrification adéquate au cours de la vrille dos, ce qui a provoqué des endommagements internes.

 

Publications