Plane File Number BEA cn-y130105 Accident, Saint-Geoirs (38), on 5 January 2013, PIPER - PA34, CN-DAY

Perte de contrôle en vol en conditions IMC, collision avec le sol, incendie

Investigation progression Closed  
Progress: 100%

Summary

Le 5 janvier 2013, le pilote décolle à 12 h 21 de l’aérodrome de Grenoble-Isère (38) à destination de Reus (Espagne). Cinq minutes plus tard, l’avion entre en collision avec le sol et prend feu.

L’enquête a déterminé que l’accident était survenu à la suite d’une entrée dans la couche nuageuse, volontaire ou non, et de la poursuite du vol en IMC que le pilote n’a pas été en mesure de maîtriser. Sa forte volonté de réaliser le vol, confortée par le décollage peu avant d’un DA42 vers la même destination, ainsi que l’absence d’entraînement au vol sans visibilité ont probablement contribué à l’accident.

Causes de l’accident

L’accident est survenu à la suite d’une entrée dans la couche nuageuse, volontaire ou non, et d’une poursuite du vol en IMC que le pilote n’a pas été en mesure de maîtriser.

La forte volonté de réaliser le vol, confortée par le décollage peu avant d’un DA42 vers la même destination, ainsi que l’absence d’entraînement au vol sans visibilité ont probablement contribué à l’accident.

Press Releases

Accident du Piper PA 34, immatriculé CN-DAY, survenu à Saint-Pierre-de-Bressieux (38) le 5 janvier 2013

INFORMATION DU 6 JANVIER 2013

Le BEA vient d'ouvrir une enquête de sécurité à la suite de l'accident survenu au Piper PA 34 peu après son décollage de l'aérodrome de Grenoble – Saint Geoirs (38) vers 13h30, samedi 5 janvier 2013. L'avion, immatriculé CN-DAY, qui devait se rendre à Casablanca (Maroc) après une escale à Reus (Espagne) est entré en collision avec les collines au sud de l'aérodrome. Les cinq personnes à bord de l'avion dont trois enfants sont décédées.

Une équipe de trois enquêteurs du BEA est actuellement sur site.

Conformément aux dispositions internationales de l'Annexe 13, le BEA a associé le bureau d'enquêtes et d'analyses d'accidents d'aviation civile marocain à l'enquête de sécurité.

INFORMATION DU 14 JANVIER 2013

Les informations recueillies et validées par l'équipe des enquêteurs du BEA, en collaboration avec le représentant du bureau d'enquêtes et d'analyses d'accidents de l'aviation civile marocain, ont permis d'établir les faits suivants :

  • Le pilote a perdu le contrôle de l'avion quatre minutes après son décollage à 13 h 22, heure locale, de l'aérodrome de Grenoble Isère.
  • L'avion n'était pas équipé d'enregistreur de vol, dont l'installation n'est pas requise par la réglementation sur ce type d'appareil.

Les éventuelles défaillances des moteurs et des systèmes embarqués qui auraient pu concourir à cette perte de contrôle vont faire l'objet d'examens approfondis dans les prochains jours.

Le BEA rappelle qu'il est à l'heure actuelle prématuré d'établir des causes de cette perte de contrôle, les circonstances précises de l'accident n'étant pas encore validées.


Publication

Download the report(s) by clicking on the link(s) below: