Plane File Number BEA f-yl080930 Incident, En croisière, on 30 September 2008, ATR - ATR42, F-GPYL

Surchauffe batterie de secours en vol et perte d'instruments

Investigation progression Closed  
Progress: 100%

Summary

Déroulement du vol

 

L'avion décolle d'Agen à destination d'Orly. En croisière au FL 180, l'équipage note une alarme "EMER BAT CHG FAULT". Après traitement de la panne et exécution de la check-list associée, il poursuit le vol.

 

Au cours de la finale 26 à Orly, il constate :

des pannes intermittentes des MFC 1B et MFC 2A (calculateurs multifonctions chargés notamment de la surveillance de la charge des batteries), ainsi que

la perte des instruments anémobarométriques associés, du pilote automatique et directeur de vol en place gauche,

une alarme "LANDING GEAR NOT DOWN" alors que les voyants de sorti du train sont allumés

le déclenchement du vibreur de manche durant environ deux secondes

une odeur de combustion électrique dans le poste de pilotage sans émission de fumées.

 

L'anémomètre de secours est utilisé pour le contrôle et la tenue de vitesse. Les conditions sont VMC.

 

Au cours du roulage vers le stationnement, la rétraction des volets est impossible.

 

Renseignements complémentaires

 

Il a été constaté que la "check-valve" du compartiment dans lequel sont situées les batteries MAIN et EMER était grippée. Cela altéré le refroidissement par ventilation des batteries. Deux relais du circuit EMER BAT (42PA et 58 PA) étaient également endommagés et ont du être changés. La ventilation défaillante a déclenché l'alrme "EMER BAT CHG FAULT" ainsi que les pannes intermittentes des MFC.

 

La perte du système anémométrique a déclenché le vibreur de manche. Ces constats ne permettent toutefois pas d'expliquer la perte des instruments anémobarométriques et l'impossibilité de rétraction des volets après atterrissage, ces pannes étant théoriquement associées à la perte de la STBY DC Bus après la sortie du train et des volets.