Information du 11 octobre 2017

Communiqué de Presse n°4

ll a été décidé de procéder au dépôt à Goose Bay (Canada) du moteur ayant subi l'avarie dans le but de préserver son intégrité en amont des actes d'enquêtes à venir.

Cette opération sera assurée par des équipes d’Air France et d’Airbus avant l'envoi du moteur à Cardiff dans un établissement de General Electric où les équipes du BEA se rendront ensuite afin de poursuivre leurs analyses.

Les conditions de convoyage de l’avion vers un autre site en Europe sont en cours d’étude, afin qu’il puisse y être réparé et remis en service commercial par Air France.   

A noter que devant la complexité logistique de ces différentes opérations, le calendrier prévisionnel s'étalera sur plusieurs semaines.

La recherche et la récupération d'éléments détachés du moteur endommagé se poursuivent parallèlement au Groenland.