Accident survenu à Moorea le 9 août 2007

Communiqué de presse diffusé le 20 novembre 2007

Dans le cadre de l'enquête sur l'accident survenu le 15 novembre sur l'aérodrome de Toulouse-Blagnac à l'Airbus 340-600 et en coordination avec l'autorité judiciaire, les deux enregistreurs de vol (CVR et FDR) de l'avion ont été transportés au siège du BEA pour lecture hier après-midi. Les données ont été récupérées. Elles sont de bonne qualité.

L'avion était à l'arrêt. Les roues n'étaient pas calées. Un dernier essai moteur, sur freins, était en cours. Les premières informations validées issues des enregistreurs de vol montrent que les quatre moteurs étaient à forte puissance depuis environ trois minutes. L'avion a commencé à avancer et a percuté un mur anti-souffle treize secondes plus tard. A ce stade, aucun dysfonctionnement technique au niveau des systèmes de freinage et des moteurs n'a été mis en évidence.

L'enquête se poursuit de façon à déterminer les circonstances exactes dans lesquelles l'événement s'est produit.

Comme après chaque accident, le BEA recommande d'éviter toute interprétation ou conclusions hâtives. Il communiquera des informations complémentaires en fonction des évolutions de l'enquête de sécurité.