Accident survenu à Moorea le 9 août 2007

Communiqué de presse diffusé le 6 septembre 2007

Le travail sur site du navire-câblier « Ile de Ré », commencé le dimanche 26 août, est terminé. Le navire, mis à la disposition du BEA par la société Alcatel-Lucent Submarine Networks et mis en œuvre par la société Louis Dreyfus Armateurs, doit quitter Papeete le jeudi 6 septembre au matin.

La mission de l'Ile de Ré était de rechercher et d'examiner l'épave située à environ sept cents mètres de fond, de recueillir les corps qui pouvaient être retrouvés, de remonter à la surface l'enregistreur phonique (CVR) et les pièces de l'avion désignées, après observation, par les enquêteurs du BEA.

Le professionnalisme et le dévouement des marins et techniciens de l'Ile de Ré et des enquêteurs du BEA ont permis de mener à bien ces opérations. Les différentes pièces de l'avion ont été identifiées et observées. Le CVR, les moteurs et différents éléments du cockpit ont été remontés. La dépouille d'une des victimes de l'accident a pu être retrouvée.

La mission, conduite sous la coordination du Haut-commissaire de la République en Polynésie française, s'est déroulée en concertation permanente avec l'autorité judiciaire et en présence d'Officiers de Police Judiciaire (OPJ) de la Gendarmerie des Transports Aériens.

Les enquêteurs du BEA vont maintenant retourner au Bourget pour procéder à l'exploitation de tous les éléments recueillis.