Vol AF 447 du 1er juin 2009 A330-203, immatriculé F-GZCP

Communiqué de presse diffusé le 20 août 2009

La deuxième phase des opérations de recherches sous-marines des enregistreurs de l'Airbus A 330 accidenté le 1er juin 2009 vient de s'achever. Le Pourquoi pas ? est attendu aujourd'hui à Dakar.

Les travaux, effectués avec l'assistance de l'IFREMER et du SHOM, ont permis de compléter l'exploration de la zone de recherche qui avait été déterminée après l'accident, un cercle d'un rayon de 75 km centré sur le dernier message de position transmis à 2h10 par l'avion. Une bathymétrie des fonds a aussi été effectuée dans un périmètre élargi. 

Les recherches n'ayant pas permis de localiser l'épave de l'avion, le BEA réunira au cours des prochaines semaines une équipe internationale d'enquêteurs et de spécialistes pour exploiter les données rassemblées dans la perspective d'une troisième phase de recherches et déterminer les modalités et les moyens de celle-ci.