Vol AF 447 du 1er juin 2009 A330-203, immatriculé F-GZCP

Communiqué de presse diffusé le 30 juillet 2009

Le navire océanographique de l'Ifremer le « Pourquoi pas ? » est à présent sur zone pour la deuxième phase de recherche des enregistreurs de vol de l'AF 447. Le travail d'observation des fonds marins a commencé, dans la zone considérée comme la plus probable, à l'aide d'un sonar à balayage latéral et des engins sous-marins Victor 6000 et Nautile. Les balises acoustiques des enregistreurs de vol ayant maintenant cessé d'émettre, il convient en effet d'abord d'identifier l'endroit où se trouvent les débris de l'avion, puis d'y rechercher les enregistreurs.

Le BEA prend acte de l'engagement d'Airbus de articiper financièrement à la poursuite des recherches, si une troisième phase, dans une zone élargie, apparaissait nécessaire.