Avion Numéro de dossier BEA2018-0761 Accident, AD Lyon Corbas, le 6 octobre 2018, JODEL - DR253, F-BVLN

Accident du Jodel DR253B immatriculé F-BVLN survenu le 06/10/2018 à Lyon Corbas (69)

Progression de l'enquête Clôturée  
Progress: 100%

Résumé

Heure : Vers 18 h 00(1)
Exploitant : Aéroclub de Lyon Corbas
Nature du vol : Aviation générale
Personnes à bord : Pilote et trois passagers
Conséquences et dommages : Avion endommagé

Note: Les informations suivantes sont issues principalement du témoignage du pilote. Ces informations n’ont pas fait l’objet d’une validation indépendante par le BEA.

 

1 - Déroulement du vol

Le pilote, accompagné de trois passagers, décolle de l’aérodrome de Lyon Corbas de la piste non revêtue 18L(2) à destination de Chambéry. Arrivé au sud de la ville de Bellay, il décide, compte tenu des conditions aérologiques turbulentes rencontrées, de revenir vers l’aérodrome de Lyon Corbas. Il rejoint la branche vent arrière pour la piste 18L et effectue un circuit d’aérodrome standard. Il se présente en courte finale avec les volets en position atterrissage et une vitesse de 130 km/h. Passant le début de piste, l’avion s’enfonce et touche durement le sol 116 mètres avant le seuil décalé. Le train principal gauche s’efface, l’aile gauche touche le sol, puis l’avion effectue un cheval de bois et s’immobilise sur la piste. 

2 - Renseignements complémentaires 

Les conditions météorologiques sur l’aérodrome étaient les suivantes :

  • vent de secteur sud pour 18 à 26 kt ;
  • CAVOK.

Le pilote, âgé de 57 ans, titulaire d’une licence de pilote privé avion PPL(A) depuis mars 2018, totalisait 140 heures de vol dont 40 en tant que commandant de bord. Depuis l’obtention du PPL(A), il avait effectué 19 vols et 16 heures de vol.

Le pilote volait essentiellement sur DR300 et DR400 et avait effectué en août 2018 un vol avec instructeur sur le DR253B comme exigé par le règlement intérieur de l’aéroclub afin de pouvoir utiliser cet avion.

L’avion était proche de la masse maximale de 1 100 kg, pour laquelle la vitesse de décrochage en configuration atterrissage est de 96 km/h. À cette masse, le manuel de vol indique une vitesse de 140 km/h pour l’atterrissage.

Le pilote n’avait pas appliqué de majoration de la vitesse en finale.

 


(1)Sauf précision contraire, les heures figurant dans ce rapport sont exprimées en heure locale.
(2)Piste 900 m x 85 m, seuil décalé de 165 m