Avion Numéro de dossier BEA2018-0474 Accident, Proche AD Belle-Ile, le 10 juillet 2018, PIPER - PA28, F-GZEU

Accident du Piper PA28-181 immatriculé F-GZEU survenu le 10/07/2018 à Bangor (56)

Progression de l'enquête Clôturée  
Progress: 100%

Résumé

Après avoir effectué le matin un vol entre l’aérodrome de l’Île d’Yeu, base de l’avion, et l’aérodrome de Belle-Île, le pilote accompagné de trois passagers décolle vers 17 h 30 pour effectuer le vol retour.

 

Après le décollage, à une hauteur d’environ 250 ft et avec une vitesse proche de 65 kt, le moteur subit des ratés. Le pilote pousse légèrement le manche et maintient l’axe de piste. Il arrête et remet en fonctionnement la pompe électrique. Le moteur reprend de la puissance. Il décide alors de retourner atterrir sur l’aérodrome en effectuant un demi-tour par la gauche. Pendant le virage, le moteur s’arrête. Le pilote tente de rejoindre un champ à proximité pour y réaliser un atterrissage forcé. Au cours de la manœuvre, l’aile gauche entre en collision avec un bosquet puis l’avion percute le sol.

 

Lors de la préparation de l’avion à l’aérodrome de Belle-Île, le pilote a sélectionné le réservoir gauche qui ne contenait qu’une très faible quantité de carburant. Ce carburant a été consommé lors du décollage ou était inférieur à la quantité utilisable, ce qui a entraîné l’arrêt du moteur. La reprise partielle du fonctionnement du moteur a pu laisser penser au pilote qu’un demi-tour était possible. Il a alors pris la décision de retourner se poser à contre QFU sur le terrain. Après l’arrêt du moteur pendant le virage, le pilote a été contraint de réaliser un atterrissage forcé au cours duquel est entré en collision avec la végétation.

 

L’application complète des actions prévues en cas de perte de puissance au décollage aurait conduit à sélectionner le réservoir droit contenant du carburant, ce qui aurait éventuellement pu permettre le redémarrage du moteur.

 

Une étude du BEA sur les pannes d’essence en aviation générale entre 1998 et 2000 a montré que sur 45 pannes d'essence, sept d’entre elles sont dues à des problèmes de sélection de réservoir conduisant à des pannes d’essence alors que du carburant est présent.

Publication

Pour télécharger le(s) rapport(s), cliquez sur le(s) lien(s) ci-dessous :