Avion Numéro de dossier BEA2018-0477 Accident, AD Pérouges, le 9 juillet 2018, PIPER - PA28, F-GYNN

Accident du Piper PA28 immatriculé F-GYNN exploité par ANEG survenu le 09/07/18 à Pérouges Meximieu (01)

Progression de l'enquête Clôturée  
Progress: 100%

Résumé

Heure : Vers 17 h 30(1)
Exploitant : Aéroclub de l'ANEG
Nature du vol : Aviation générale
Personnes à bord : Pilote et un passager
Conséquences et dommages : Avion fortement endommagé

Note: Les informations suivantes sont issues principalement du témoignage du pilote. Ces informations n’ont pas fait l’objet d’une validation indépendante par le BEA.

1 - Déroulement du vol

Le pilote, accompagné d’un passager, décolle de l’aérodrome de Saint Nazaire (44) vers 14 h pour un vol à destination de l’aérodrome de Pérouges Méximieux sous plan de vol VFR. Après environ 3 h 30 de vol, à l’approche de l’aérodrome, le pilote annule son plan de vol. Il effectue une verticale de l’aérodrome et se reporte en branche vent arrière main droite pour un atterrissage sur la piste 35(2)non revêtue. En finale, il survole un champ de maïs. Le pilote indique qu’après avoir dépassé le champ, l’avion s’enfonce brutalement et que le train d’atterrissage principal droit heurte un talus situé en amont du seuil.

Pressentant des dégâts sur l’avion, le pilote remet les gaz. En montée initiale, il vire à droite d’environ 90° puis à gauche d’environ 270° pour éviter le survol de l’autoroute et être à proximité de champs favorables à un atterrissage d’urgence situés à l’ouest de l’aérodrome.

Ayant regagné suffisamment d’altitude, il décide d’effectuer un atterrissage de précaution sur l’aérodrome. En finale, il positionne la commande de mixture sur « pauvre » pour arrêter le moteur, positionne le contact magnétos sur « OFF » et actionne le démarreur pour caler l’hélice à l’horizontale. Lors de l’atterrissage, il incline l’avion pour se poser en priorité sur le train principal gauche puis le train avant et retarde au maximum le contact de l’aile droite avec le sol.

Alors que la vitesse a fortement diminué, le saumon d’aile droite touche le sol, l’avion dévie sur la droite et s’immobilise en bordure droite de piste.

2 - Renseignements complémentaires 

Les conditions météorologiques relevées à l’heure de l’accident sur l’aérodrome de Lyon Saint-Exupéry (69) situé à 10 NM au sud-ouest de l’aérodrome étaient les suivantes :

  • vent du 340° pour 15 kt ;
  • CAVOK ;
  • température 28°C ;
  • QNH 1018 hPa.

Le pilote, âgé de 50 ans et titulaire d’une licence de pilote privé avion PPL (A) obtenue en 2001, totalisait 385 heures de vol, dont 15 heures dans les trois mois précédents, toutes sur cet avion.

[1] Sauf précision contraire, les heures figurant dans ce rapport sont exprimées en heure locale.

[2] Piste de 690 m x 60 m, seuil décalé de 120 m.