Avion Numéro de dossier BEA2018-0580 Accident, AD La Ferté-Alais, le 12 août 2018, ROBIN - DR400, F-GLKK

Accident du Robin DR400 immatriculé F-GLKK survenu le 12/08/2018 à La Ferté-Alais (91)

Progression de l'enquête Clôturée  
Progress: 100%

Résumé

Heure : Vers 11 h 20(1)
Exploitant : Aéroclub Roger Janin
Nature du vol : Aviation générale, voyage
Personnes à bord : Pilote et deux passagers

Note : Les informations suivantes sont principalement issues du témoignage du pilote. Ces informations n'ont pas fait l'objet d'une validation indépendante par le BEA.

1 - Déroulement du vol

Le pilote, accompagné d'un passager, décolle vers 9 h 30 de l'aérodromes des Mureaux (78) en direction de l'aérodrome de Pont-sur-Yonne (89) afin de récupérer un second passager ; ils repartent vers 10 h 45 en direction de l'aérodrome de La Ferté-Alais.

À destination, le pilote s'intègre dans le circuit d'aérodrome en début de vent arrière main droite pour la piste 10. Pendant la vent arrière, il estime que le vent est traversier pour environ 10 à 15 kt. En finale, il est préoccupé par la présence d'arbres proches de sa trajectoire et il subit des effets de turbulence en courte finale. Il précise qu'il a des difficultés à maintenir le plan de descente ainsi que la vitesse d'approche. Il ressent l'avion s'enfoncer et constate que la vitesse est faible. Il interrompt l'approche et remet les gaz. L'avion atterrit puis sort de piste par la gauche, avant d'entrer en collision avec des arbres.

Le pilote et les deux passagers évacuent sans blessure. L'avion est détruit.

2 - Renseignements complémentaires

2.1 Informations météorologiques

Le message automatique d'observation de l'aérodrome de Melun-Villaroche (77), distant d'environ 15 NM, valide à 11 h 30, indiquait des conditions CAVOK et un vent du 160 variable entre le 120 et le 190 pour 11 kt.

 

2.2 Renseignements sur l'aérodrome

L'aérodrome de La Ferté-Alais est à usage restreint. Son utilisation par des aéronefs non basés est soumise à autorisation de l'exploitant ; sa délivrance nécessite une expérience minimum de 200 heures de vol.

La carte d'aérodrome stipule que les atterrissages et les décollages sont interdits si la composante de vent traversier est supérieure à 15 kt.

2.3 Renseignements sur le pilote

Détenteur d'une licence de pilote privé avion depuis avril 2018, le pilote avait essentiellement réalisé sa formation sur Tecnam P2002. Il avait accumulé environ 20 heures de vol en tant que commandant de bord incluant quelques vols sur DR 400.

Il indique que la composante de vent traversier a déstabilisé la finale. Il qualifie de tardive sa décision d'interrompre l'approche et précise qu'une compensation insuffisante des effets moteurs a contribué à la sortie de piste. Il ajoute que la gestion d'un passager en place avant a augmenté sa charge de travail lors de l'approche.

 


(1)Les heures figurant dans ce rapport sont exprimées en heure locale.