Plane File Number BEA f-dl140911 Accident, AD Dijon Darois, on 11 September 2014, MUDRY - CAP10, F-GNDL

Accident to the Mudry Cap10 C registered F-GNDL occured on 11/09/2014 at Darois (21)

Investigation progression Closed  
Progress: 100%

Summary

Le pilote et l’instructeur décollent vers 16 h 30 de l’aérodrome de Dijon-Darois pour un vol d’instruction à la voltige à la verticale de l’aérodrome. Après une quinzaine de minutes plusieurs témoins aéronautiques voient l’avion en vrille s’écraser dans une zone boisée à environ un kilomètre de l’aérodrome.

Les témoignages indiquent que la vrille était stabilisée et plate. Étant donnée la hauteur disponible pour réaliser la vrille, il est vraisemblable que cette configuration n’ait pas été volontaire. Elle pourrait être due à un braquage des ailerons, non détecté en raison du décalage du manche (lorsqu’il est positionné au milieu des jambes du pilote, les ailerons ne sont pas au neutre). Il n’a pas été possible de déterminer qui était aux commandes au moment de l’accident.

Une fois la vrille établie, le temps nécessaire pour en sortir est long et peut atteindre deux tours en maintenant les actions correctes sur les commandes. De plus la vrille à plat est un phénomène très dynamique et désorientant, ce qui peut rendre difficile son identification et retarder l’application de la procédure de sortie.

La vrille à plat est un phénomène mal défini au niveau aérodynamique, affecté par de nombreux paramètres (centrage, effets moteurs, aérologie notamment) dont les interactions augmentent la variabilité du comportement de l’avion. Elle est par conséquent perçue comme risquée et peu pratiquée, y compris par les instructeurs. Ce manque de pratique peut retarder l’identification par l’instructeur d’un aplatissement involontaire d’une vrille. Il est impératif qu’un instructeur soit formé spécifiquement sur les particularités des vrilles et les mesures à mettre en œuvre pour optimiser la sortie d’une vrille quel qu’en soit le type. Les prescriptions réglementaires européennes prévoient que les pilotes souhaitant devenir instructeur voltige démontrent leur aptitude à instruire la voltige auprès d’un instructeur voltige déjà qualifié (FCL.905.FI (f)). Cette démonstration d’aptitude peut être l’occasion de vérifier le niveau de connaissance de la vrille d’un instructeur souhaitant enseigner la voltige.

 

Publication

Download the report(s) by clicking on the link(s) below: