Ballon Collision Numéro de dossier BEA2017-0517 Accident, Brissac, le 23 août 2017, KUBICEK - BB17, OK-1138

Accident du ballon Kubicek BB17 immatriculé OK-1138 et du ballon Schroeder Fire Balloons G 18/24 immatriculé D-OSFS survenu le 23/08/2017 à Brissac (49)

Progression de l'enquête Clôturée  
Progress: 100%

Résumé

La Fédération Française d’Aérostation (FFAé) organise du 21 au 27 août 2017 le 20ème championnat d’Europe de montgolfières à Brissac-Quincé. Les épreuves ont lieu à partir d’une aire de décollage unique, tôt le matin et en soirée afin de bénéficier des meilleures conditions météorologiques nécessaires au bon déroulement des vols, telles que : stabilité de l’air, vent faible, ciel dégagé.

Les pilotes reçoivent leurs feuilles d’épreuves lors des briefings de 6 h 15 ou de 18 h 00 puis rejoignent leurs équipages (deux personnes(1) au sol pour le suivi en voiture et éventuellement le navigateur) dans le but de trouver la stratégie la plus adéquate selon l’épreuve. Lors de l’épreuve du soir, le premier décollage a lieu vers 19 h 30, les décollages s’échelonnant naturellement en fonction de la rapidité d’exécution de chacun à mettre en œuvre son ballon pour décoller. L’épreuve consiste à passer au plus près de trois points de passage, ou « cibles » : marques au sol et coordonnées géographiques données avant le départ et entrées dans les loggers des compétiteurs.

Après le décollage de l’épreuve du soir, afin de trouver les vents les plus favorables pour atteindre leurs objectifs respectifs, le pilote du Schroeder D-OSFS, évoluant à une altitude supérieure à celle du Kubiçek OK-1138, amorce une descente alors que simultanément, celui du OK-1138 amorce une montée. Le plancher de la nacelle du D-OSFS percute le sommet de l’enveloppe du OK-1138. Lors du choc, celle-ci se déchire et le ballon commence à chuter rapidement. Il atterrit durement contre le mur d’un hangar d’une exploitation vinicole qui immobilise la nacelle en position verticale. Le pilote et la navigatrice sont blessés.

L’autre ballon interrompt l’épreuve et atterrit plus loin.

 

(1)Cette équipe au sol appelée aussi « retrouving » permet habituellement d’assurer la récupération après l’atterrissage des personnes à bord et de la montgolfière pour le retour. En compétition le rôle de cette équipe comporte en plus celui de transmettre de nombreuses informations directement à l’ordinateur de leur pilote ou par radio comme par exemple l’évolution du vent à proximité de la cible et les positions/évolutions des autres compétiteurs.

Publication

Pour télécharger le(s) rapport(s), cliquez sur le(s) lien(s) ci-dessous :