ULM Numéro de dossier BEA2017-0608 Accident, Folleville, le 31 octobre 2017, AUTRE (ULM CLASSE 2-PENDULAIRE - AILE DYNAMIC 15), 76-GX

Accident de l'ULM pendulaire identifié 76-GX survenu le 31/10/2017 à Folleville (27)

Progression de l'enquête Clôturée  
Progress: 100%

Résumé

Le pilote et un ami décollent dans la matinée de l’aérodrome du Havre (76), où ils sont basés, chacun à bord de son propre ULM pendulaire. Ils se rendent à Saint Romain de Colbosc (76) où ils retrouvent deux autres personnes venues à bord d’avions de tourisme. Les quatre pilotes effectuent ensuite un vol à quatre aéronefs jusqu’à l’aérodrome de Bernay (27).

Les pilotes des ULM et de l’un des deux avions repartent en direction du Havre, tandis que le dernier aéronef décolle à destination de Dieppe (76). Les deux ULM ne volent pas en formation et ce n’est qu’en arrivant sur l’aérodrome du Havre que le second pilote de pendulaire, ne voyant pas arriver son ami, donne l’alerte.

L’épave du 76-GX est retrouvée dans un champ à environ cinq kilomètres au nord de la piste de Bernay.

L’enquête n’a pas permis de déterminer les raisons de la perte de contrôle ayant conduit à l’accident. Celle-ci pourrait être liée à un malaise du pilote, à un problème technique ou à une distraction du pilote liée à la perte d’un élément de l’ULM. Quel que soit le scénario envisagé (déchirure en vol de la voile, malaise du pilote, etc.), une instabilité de la voile liée aux modifications réalisées par le pilote pourrait avoir constitué un facteur aggravant. L’utilisation d’un parachute de secours aurait pu atténuer les conséquences de l’accident dans un scénario où le pilote n’était plus en mesure de contrôler l’aéronef.

Publication

Pour télécharger le(s) rapport(s), cliquez sur le(s) lien(s) ci-dessous :