Avion Numéro de dossier BEA2019-0010 Accident, AD Annemasse, le 16 janvier 2019, PIPER - PA32R, F-GINU

Accident du Piper PA32 immatriculé F-GINU survenu le 16/01/2019 à Annemasse (74)

Progression de l'enquête Clôturée  
Progress: 100%

Résumé

Note : Les informations suivantes sont issues principalement du témoignage du pilote. Ces informations n'ont pas fait l'objet d'une validation indépendante par le BEA.

 

1 - Déroulement du vol

Le pilote décolle de l’aérodrome d’Annemasse pour réaliser des circuits d’aérodrome en solo supervisé dans le cadre d’un programme de prise en main d’un nouveau type d’avion[1]. À l’issue d’un premier posé-décollé en piste 12 revêtue, le pilote se présente de nouveau en finale. Après l’atterrissage, lors du roulement à l’atterrissage, à faible vitesse, alors qu’il s’apprête à dégager la piste par la voie de circulation située à mi piste, le pilote constate que le nez de l’avion s’abaisse. L’avion s’immobilise sur la piste. Après avoir sécurisé l’avion, le pilote évacue et constate que le train avant s’est affaissé vers l’avant.

2 - Renseignements complémentaires 

Les conditions météorologiques sur l’aérodrome étaient les suivantes :

  • vent calme ;
  • CAVOK.

Le pilote, titulaire d’une licence de pilote privé avion PPL(A), totalisait environ 696 heures de vol dont 230 en tant que commandant de bord. Il avait réalisé plusieurs vols sur PA32R avec un instructeur durant les mois de décembre 2018 et janvier 2019 dont un vol de navigation le jour même pour un total d’environ 11 heures de vol. Le pilote totalisait également 32 heures de vol sur PA28R.

L’avion totalisait 4483 heures de vol. Selon les informations portées sur le carnet de route de l’avion, le pilote et son instructeur étaient depuis le mois de décembre 2018 les seuls utilisateurs de cet avion. Aucune anomalie n’a été portée sur le carnet de route durant cette période.

L’examen de l’avion montre que la chape sur le fut du train avant qui assure la liaison avec le compas s’est rompue.

Le pilote indique que les deux atterrissages étaient « standards » et qu’il a seulement détecté au niveau des palonniers des vibrations quelques secondes avant l’affaissement du train avant.

 


[1] Passage d’un avion de type PA28R à un avion de type PA32R.