A la mise en puissance, le souffle des réacteurs arrache le revêtement en enrobé du prolongement ...

Progression de l'enquête
Progress: 25%

A la mise en puissance, le souffle des réacteurs arrache le revêtement en enrobé du prolongement d'arrêt. Des morceaux d'enrobé, projetés vers l'arrière, heurtent et endommagent le plan horizontal réglable (PHR). L'équipage ne se rend pas compte de l'événement et poursuit le décollage. Deux minutes plus tard, alors que l'avion passe 4 150 pieds en montée, les occupants ressentent pendant quelques secondes de très fortes vibrations en provenance de l'arrière et constatent que le PHR est endommagé. Le vol est poursuivi sans autre incident, après réduction de la vitesse et de l'altitude.

Publications