Accident de l’ULM classe 6 Hélisport - SRL - CH 77 Ranabot identifié 83ARU survenu le 30/11/2019 à Gréoux-les-Bains (04)

Progression de l'enquête Cloturée
Progress: 100%

Rapport d'Enquête cat.2 : rapport de format simplifié, adapté aux circonstances de l'événement et aux enjeux de l'enquête.

Le pilote, en place droite, seul à bord de son hélicoptère ULM classe 6, décolle à 11 h de l’aérodrome de Vinon (83) pour un vol local. Une minute plus tard, il annonce qu’il quitte le circuit par le nord-ouest.
À 11 h 47, de retour de son vol local[1], le pilote s’annonce à nouveau sur la fréquence d’auto-information de Vinon. Il indique qu’il se trouve à proximité de Manosque en direction de l’aérodrome et à deux minutes de la verticale. Il ne rapporte aucun problème.

Alors que l’ULM se trouve en vol rectiligne et à une hauteur d’une cinquantaine de mètres d’après les témoins, la porte latérale gauche se détache de la cellule suivie de la porte latérale droite peu de temps après. L’ULM descend brutalement, heurte des arbres et entre en collision avec le sol.
Pendant le vol, la porte gauche s’est ouverte puis s’est séparée brutalement de la cellule. Quelques secondes plus tard la porte côté pilote s’est séparée. Les dommages observés sur les charnières des deux portes sont similaires ce qui indique un processus de séparation identique, sans endommagement préalable.
L’examen de la porte côté passager tend à montrer que le loquet interne était très probablement en position « fermé » lors de la survenue de la séparation de la porte en vol.
L’examen des alésages de porte et des pênes de verrouillage n’a pas permis de déterminer la configuration exacte (fermeture et verrouillage) des portes avant leur séparation de la cellule.
Les données collectées au cours de l’enquête ne permettent pas d’expliquer les raisons de la séparation successive des deux portes.
Le pilote probablement surpris a perdu le contrôle de l’hélicoptère. La faible hauteur à laquelle l’événement est survenu n’a pas permis au pilote d’éviter la collision avec le sol.


[1] L’enquête n’a pas permis de déterminer si le pilote a volé pendant 47 minutes ou s’il a fait une escale au cours du vol.

Publications