Accident de l’ULM multiaxe AEROS SKYRANGER immatriculé 13LZ survenu le 07/05/2019 à Saint-Antonin-sur-Bayon (13)

Progression de l'enquête Cloturée
Progress: 100%

Rapport d'Enquête cat.2 : rapport de format simplifié, adapté aux circonstances de l'événement et aux enjeux de l'enquête.

Le pilote effectuait de larges allers-retours circulaires entre la Montagne Sainte‑Victoire et le village de Saint-Antonin-sur-Bayon, à une altitude inférieure à celle de la crête du massif. Alors que l’ULM se trouvait au sud du village de Saint‑Antonin‑sur‑Bayon, il s’est brusquement dirigé vers la Montagne Sainte-Victoire. La raison de ce changement de trajectoire n’a pas pu être expliqué. Le pilote a fait état de « problèmes de commandes » sur la fréquence de la tour de contrôle d’Aix-Les Milles. Il n’a pas été possible d’établir si ce message a été émis avant ou après le changement de trajectoire.

Il est possible que la rupture en vol d’un toron sur un des câbles de direction ait pu avoir des conséquences sur la liberté de la commande de direction, en entravant le passage d’un câble au niveau d’une poulie. La commande de direction a un rôle majeur dans la coordination avec l’axe de roulis. De ce fait, cela a pu avoir des conséquences sur la manœuvrabilité de l’ULM. La vidéo filmée par un témoin montre l’ULM en vol rectiligne durant les dix dernières secondes de son vol, avec une lente variation en roulis vers la droite, se dirigeant droit vers la paroi avec le régime moteur sur plein gaz.

L’enquête n’a pas pu déterminer pourquoi le pilote n’a pas eu d’action à cabrer pour passer le relief ou n’a pas activé le parachute de secours dès la survenue des problèmes de commandes qu’il a rapportés.

 

Publications