Accident du Rolladen Schneider Flugzeubau LS1-D immatriculé D-0922, le 11/08/2015 à Embrun (05)

Progression de l'enquête Cloturée
Progress: 100%

1 - DÉROULEMENT DU VOL

Le pilote décolle à 12 h 15 de l’aérodrome de Gap Tallard (05). Il exploite des ascendances sur les reliefs situés au sud de l’aérodrome puis au sud du lac de Serre-Ponçon (05).

Vers 13 h 00, le planeur est à une altitude de 2 600 mètres environ. Il se dirige au nord du lac puis vers le mont Guillaume où il effectue du vol de pente. Vers 13 h 30, alors que le planeur est à une altitude d’environ 1 500 mètres, il décide d’interrompre le vol et se dirige vers la plateforme ULM des Crots(1) afin d’y atterrir.

Le planeur heurte un arbre puis le relief.

2 - RENSEIGNEMENTS COMPLÉMENTAIRES

L’examen du site et de l’épave a montré que le planeur a heurté un arbre avec son aile gauche alors qu’il avait une trajectoire orientée au sud-ouest et était incliné à gauche. L’examen de l’épave n’a pas mis en évidence de dysfonctionnement susceptible d’expliquer l’accident.

Les conditions météorologiques estimées sur le site de l’accident étaient les suivantes :

  • vent du 050° pour 5 kt ;
  • visibilité supérieure à 10 km ;
  • ciel très nuageux à couvert par des altocumulus et des stratocumulus dont la base était supérieure à 2 800 mètres ;
  • température 28 °C.

La masse d’air était chaude et sèche dans le secteur de Gap (05) et instable, permettant l’établissement d’une brise thermique montante dans la vallée de la Durance jusqu’au lac de Serre-Ponçon. Plus à l’est, la masse d’air était plus humide avec la présence de couches de nuages freinant la convection. Ainsi, dans la vallée, entre Embrun et Briançon (05), un vent d’est à nord-est était établi.

Peu après 13 h 00, le pilote a été en contact radio avec un autre pilote à qui il a déconseillé de venir vers le mont Guillaume en raison de la présence de descendances dues aux conditions de vent inhabituelles. Environ trente minutes plus tard, il lui a indiqué qu’il était trop bas et qu’il allait atterrir sur la plateforme ULM des Crots. L’autre pilote ne l’a ensuite plus entendu.

Des témoins au sol ont vu le planeur évoluer en vol de pente pendant environ vingt minutes. Alors que le planeur se dirigeait vers l’ouest avec une trajectoire rectiligne et une vitesse assez élevée, ils ont vu une aile toucher la cime des arbres puis les deux ailes se replier vers le haut. Ils ont appelé les secours immédiatement ; il était alors 13 h 29 selon l’indication de leur téléphone portable.

Le pilote, âgé de 32 ans, totalisait environ 11 000 heures de vol dont 136 heures dans les trois mois précédents, dont 117 sur type, et 32 heures dans les dix jours précédents.

3 - ENSEIGNEMENTS ET CONCLUSION

Au cours du vol, le pilote s’est retrouvé dans une zone où les conditions aérologiques se sont avérées défavorables. Après avoir effectué des évolutions en vol de pente pendant environ 20 minutes, il a décidé d’interrompre le vol. Le planeur a heurté des arbres tandis que le pilote tentait de rejoindre la plateforme ULM des Crots.

 

(1)Plateforme ULM située à 780 mètres d’altitude, piste non balisée, orientée 060°/240°, 450 m x 40 m.

Publications