Alarme incendie intempestive sur un moteur, arrêt volontaire du moteur, déroutement, atterrissage de précaution

Progression de l'enquête Cloturée
Progress: 100%

Vol AD Cannes (06) - AD Vannes (56).

 

Le pilote explique qu'en croisière, dans la couche nuageuse, il constate une alarme feu sur le moteur gauche. Il arrête celui-ci et atterrit sur l'aéroport de Nantes sans autre problème.

 

Au sol, un technicien de maintenance diagnostique une fausse alarme. Le bulletin de service recommandé n°42-072/2 de Diamond a été établi en raison de fausses alarmes générées par le capteur d'incendie lors de vols sous fortes pluies. Il recommande l'application d'un enduit amélioré sur les rondelles d'isolation entre les contacts du détecteur afin d'augmenter leur résistance à l'eau, ou leur remplacement par un modèle étanche. Il n'a pas été possible de déterminer durant l'enquête si le SB avait été appliqué.

 

Conclusion : L'incident est dû au déclenchement intempestif d'une alarme incendie sur le moteur.