Arrêt du moteur en finale, atterrissage forcé lors d'un vol de largage de parachutistes

Progression de l'enquête Cloturée
Progress: 100%

Circonstances

Le pilote décolle vers 16 h 50 pour effectuer un largage de parachutistes au FL 105. A l'issue du largage, il indique qu'il descend en affichant les paramètres suivants : manette de puissance sur la position « ralenti », régime hélice 1650 tr/mn, volets 0°, vitesse de descente -3500 ft/mn, vitesse indiquée 150 kt.

En finale pour la piste 08, il sort les volets vers 20°. La vitesse est de 90 kt et l'hélice est en position « petit pas ». A environ 700 ft QNH, le pilote effectue une légère mise en puissance pour maintenir le plan choisi, puis repositionne la manette des gaz sur ralenti. Il constate alors l'arrêt complet de la turbine et le passage de l'hélice en drapeau.

Il vérifie la position des sélecteurs réservoirs et tente, sans succès, de redémarrer la turbine. Ne pouvant rejoindre la piste, il réalise un atterrissage forcé dans un champ situé sur sa droite à 800 m du seuil de piste. L'avion s'immobilise dans un vignoble.

L'examen de l'épave a montré qu'il restait environ 2 x 250 lb de carburant JET A1 dans les réservoirs. Le moteur ne présentait pas d'anomalie apparente.

L'examen et le passage au banc d'essais du boîtier de contrôle d'alimentation et de la pompe carburant n'ont pas mis en évidence de dysfonctionnement. Il n'a pas été possible de faire procéder à des examens complémentaires de la turbine.

Le pilote est titulaire d'une licence de pilote professionnel valide et de la DNC(1)largage de parachutistes. Il totalisait environ 1900 h de vol dont 850 sur Cessna 208B et 400 de largage de parachutiste.

Conclusion

L'enquête n'a pas permis de déterminer les causes de l'arrêt en vol de la turbine.

 

(1)DNC : Déclaration de Niveau de Compétence

 

Publications