Collision avec le relief peu de temps après le larguage du câble de remorquage

Progression de l'enquête Cloturée
Progress: 100%

Déroulement du vol

Le pilote, accompagné d'un passager, décolle de l'aérodrome de Valence (26) à 15 h 15 en remorqué pour un vol local d'une heure environ. Vers 15 h 25, il largue le câble de remorquage au lieu prévu et l'avion remorqueur retourne à Valence. Vers 16 h 15, ne voyant pas le planeur revenir, des membres de l'aéroclub appellent le pilote sur la fréquence sans obtenir de réponse. Vers 18 h 00, les secours sont alertés et le pilote de l'avion remorqueur décolle pour tenter de localiser le planeur. L'épave est retrouvée le lendemain, proche du lieu de largage.

ANALYSE ET CONCLUSION

Le pilote détenait les qualifications nécessaires à la conduite du vol. Il avait planifié les vols de la journée sur un planeur qu'il connaissait, avec un circuit qu'il avait l'habitude de réaliser. Le retard pris à l'issue du premier vol a conduit le pilote à changer de planeur et à annuler l'un des deux vols restants.

L'observation des photographies prises par la passagère et l'absence d'enregistrement du FLARM semblent indiquer que le planeur a subi un défaut d'alimentation électrique dès le début du roulage. L'origine de ce défaut d'alimentation n'a pas pu être déterminée. Le pilote ayant volé sur ce planeur le matin de l'accident n'a pas mentionné d'anomalie. La panne électrique concernait uniquement des équipements non indispensables à la conduite du vol.

Le pilote du planeur n'est pas parvenu à signaler au pilote de l'avion

remorqueur qu'il n'arrivait pas à le contacter. Il a continué le vol et s'est largué dans la zone prévue.

Compte tenu de la position de l'épave et des dernières photographies prises par la passagère, il est vraisemblable que l'accident a eu lieu très peu de temps après le largage.

En l'absence de témoin direct et de souvenirs du pilote, il n'a pas été possible de déterminer les causes de l'accident.

 

Publications