Défaillance de la commande de puissance, cheval de bois lors de l'atterrissage forcé à côté de la piste

Progression de l'enquête Cloturée
Progress: 100%

Vol local de manifestation aérienne AD Montluçon Guéret (03).

 

Le pilote explique que lors de son dernier passage bas à environ 150 ft à vitesse élevée, il constate que son moteur reste bloqué au régime de ralenti. Le pilote décide de reprendre de l'altitude pour réaliser une PTU sur la piste 17 revêtue. Il atterrit à gauche de la piste en raison d'un vent de travers avec des rafales à 25 kt. Lors du roulement, le train principal droit se rompt et l'aéronef fait un cheval de bois.

 

Au sol, il est constaté une rupture de la continuité de la commande de gaz au niveau de l'embout rotulé.

 

L'examen de l'assemblage montre que:

 

La rupture du logement de rotule est brutale, par surcharge. Elle se situe au fond de l'avant dernier filet, au niveau du trou de passage de la rotule. L'usure constatée dans le fond de l'embout rompu atteste qu'à un certain moment, un pion de centrage a été positionné.

 

Les usures constatées sur la rotule attestent qu'elle a été en contact avec deux calottes sphériques opposées (pion de centrage et vis de pression).

 

L'usure constatée sur le bord du logement de la rotule atteste d'un déport latéral de l'axe de la rotule. Les observations effectuées sur deux embouts témoins montrent qu'il est fréquent que la base de la rotule vienne en contact avec le bord du logement.

 

Le contact entre la rotule et l'embout montre un débattement relatif excessif par rapport à la liberté de mouvement requise pour un fonctionnement nominal.

 

L'absence de l'extrémité de l'embout rotulé avec goupille et vis de pression, n'a pas permis de déterminer précisément la raison de la rupture. Cependant, l'absence du pion de centrage ou un réglage inadéquat de la vis de pression pourrait entrainer des efforts anormalement élevés à l'origine de la rupture de l'assemblage par surcharge.

 

L'accident est dû au passage de l'avion dans une ornière lors d'un atterrissage forcé à proximité de la piste suite à la rupture de la commande de puissance.