Avion Numéro de dossier BEA2017-0650 Accident, AD Le Mans, le 15 novembre 2017, CESSNA - F177RG, F-GETL

Accident du Cessna F177RG immatriculé F-GETL survenu le 15/11/2017 au Mans - Arnage (72)

Progression de l'enquête Clôturée  
Progress: 100%

Résumé

Note : Les informations suivantes sont principalement issues de différents témoignages. Ces informations n'ont pas fait l'objet d'une validation indépendante par le BEA.

1 - Déroulement du vol

Le pilote décolle de la piste 02 pour un vol de surveillance d’un gazoduc. Un opérateur en charge du contrôle de l’instrumentation pour la surveillance est également présent à bord. Lors du roulement au décollage, le pilote entend un bruit qu’il associe à un problème de pneu et perçoit des vibrations provenant de l'arrière de l'avion. L’avion a décollé lorsque le pilote réduit la puissance pour atterrir sur la piste. Le train d’atterrissage s’étant rétracté peu après la rotation, l’avion glisse sur environ 275 m et s’immobilise au niveau des marques d’identification de la piste 20, en appui sur le fuselage.
L’extrémité des pales de l’hélice est recourbée vers l’arrière. Les parties basses du fuselage et de la partie inférieure du capot moteur sont endommagées. Le train d’atterrissage en position rentré ne présente aucun dommage. Après relevage de l’avion, le train d’atterrissage de l’avion a pu être placé en position sorti et verrouillé, ce qui a permis de tracter l’avion.

2 - Renseignements complémentaires

2.1 Renseignements sur le pilote

Le pilote, titulaire en particulier d’une licence CPL(A), totalisait environ 17 000 heures de vol. Il était employé par la société depuis octobre 2010.

2.2 Renseignements sur l’aérodrome

L’aérodrome AFIS de Le Mans Arnage dispose d’une piste revêtue et d’une autre non revêtue, toutes les deux orientées 02/20. La distance utilisable au décollage (TODA) en piste 02 revêtue est de 1 420 m.

2.3 Renseignements sur l’avion

Le système de verrouillage de la commande de train d’atterrissage qui nécessite de la part du pilote de tirer cette commande avant de la lever ou de la descendre pour rentrer ou sortir le train, est usé et ne remplit plus sa fonction. La commande peut ainsi être remontée sans aucune action ou par inadvertance.

L’avion sortait de visite 50 heures qui ne prévoit pas le contrôle de la commande de train d’atterrissage.