Incident grave entre les planeurs Centrair SNC34C Alliance immatriculé F-CJBH et Sportine Aviacija LAK19 immatriculé F-CHNP survenu le 27/05/2020 à Parentignat (63)

Progression de l'enquête Cloturée
Progress: 100%

Rapport d'Enquête cat.2 : rapport de format simplifié, adapté aux circonstances de l'événement et aux enjeux de l'enquête.

L’élève accompagné d’un instructeur à bord du planeur F-CJBH ainsi que le pilote du planeur F-CHNP exploitent des ascendances à proximité de l’aérodrome d’Issoire Le Broc (63). L’instructeur ayant trouvé une ascendance très favorable invite par radio le pilote du F-CHNP, qui se trouve à une altitude plus faible, à l’y rejoindre. Ce dernier s’intègre dans l’ascendance et effectue des spirales par la gauche. À l’issue du deuxième tour, l’instructeur voit que les trajectoires sont convergentes, il effectue une manoeuvre brusque sur la droite pour sortir du virage, les trajectoires des planeurs se croisent, le saumon de l’aile droite du F-CHNP touche le dessous du fuselage du F-CJBH. Les deux pilotes constatent que l’extension de l’aile droite du F-CHNP est manquante. Les commandes des deux planeurs restent fonctionnelles et les pilotes atterrissent peu après sur la piste 36 de l’aérodrome d’Issoire Le Broc. Au sol, l’instructeur à bord du F-CJBH s’aperçoit que le revêtement du fuselage au niveau du cockpit est entaillé sur environ 10 cm.

Lors de l’exploitation de l’ascendance, malgré l’indication visuelle du FLARM, le pilote du F-CHNP ne s’est pas aperçu qu’il rattrapait le planeur F-CJBH qui se trouvait plus haut dans la même ascendance. Ce rattrapage à la fois dans le plan horizontal et le plan vertical est probablement dû aux meilleures caractéristiques de vol du LAK 19 et une vitesse de vol plus élevée. Après environ deux tours, le pilote du F-CHNP s’est retrouvé à l’intérieur du virage avec une trajectoire convergente avec celle du F-CJBH. Le pilote du planeur F-CHNP s’est aperçu tardivement de la situation conflictuelle et n’a pas pu éviter le contact entre les deux planeurs.

L’instructeur à bord du F-CJBH, compte tenu de la trajectoire d’arrivée du F-CHNP en secteur arrière, n’a pas pu détecter sa présence suffisamment tôt pour que la manoeuvre d’urgence qu’il a entreprise permette d’éviter la collision.

Le manque de vigilance et d’anticipation de la part du pilote du F-CHNP a conduit à un rapprochement des deux planeurs sur une trajectoire convergente et à la collision en vol.

Publications