Panne d'essence lors du décollage, collision avec le relief

Progression de l'enquête Cloturée
Progress: 100%

Déroulement du vol

Le pilote du Robinson R22 décolle de la commune de La Nouvelle dans le cirque de Mafate à destination du « Col des Bœufs » situé à 1 940 mètres d'altitude pour récupérer des colis. Trois personnes d'une société d'électricité sont présentes sur le col et doivent se rendre dans une maison forestière pour réaliser des travaux. Le pilote qu'ils ont eu au téléphone leur a proposé de les amener avec le R22 sur le site de la maison forestière depuis le « Col des Bœufs » à l'issue de la première rotation qu'il devait effectuer. Le pilote se pose sur l'hélisurface du « Col des Bœufs » et procède, moteur tournant, à l'embarquement du premier passager. Le pilote décolle en stationnaire d'environ un mètre, puis recule avant de virer à droite dans la pente. Au cours de cette manœuvre, la queue touche le relief dans la pente puis le patin droit se bloque sous un rocher. L'hélicoptère s'écrase et s'immobilise en contrebas.

 

Causes de l'accident

L'accident est dû à l'arrêt du moteur durant la phase de décollage. Cet arrêt a été provoqué par la fermeture accidentelle, non détectée par le pilote, du robinet de carburant par le passager lors de l'embarquement rotor tournant, suivi d'un décollage rapide.

Ont contribué à cet accident :

le robinet de carburant installé qui était d'un ancien modèle (poignée) ;

la décision de procéder à un embarquement et un décollage rapides rotor tournant sans vérifications préalables ;

la décision d'utiliser une hélisurface dont la situation topographique n'offrait aucune solution de sauvegarde en cas de défaillance lors du décollage.

 

RECOMMANDATION DE SECURITE

Rappel : conformément aux dispositions de l'article 17.3 du règlement n° 996/2010 du Parlement européen et du Conseil du 20 octobre 2010 sur les enquêtes et la prévention des accidents et des incidents dans l'aviation civile, une recommandation de sécurité ne constitue en aucun cas une présomption de faute ou de responsabilité dans un accident, un incident grave ou un incident. Les destinataires des recommandations de sécurité rendent compte à l'autorité responsable des enquêtes de sécurité qui les a émises, des mesures prises ou à l'étude pour assurer leur mise en œuvre, dans les conditions prévues par l'article 18 du règlement précité.

Il a été démontré lors des essais réalisés sur un R22 du même type, équipé du même modèle de robinet carburant avec poignée, qu'il était possible à un passager de se saisir de cette dernière et de la manœuvrer par inadvertance, ceci entraînant la fermeture du circuit de carburant. A l'issue de trois autres événements de même nature, le fabriquant de robinet avait proposé un nouveau modèle de sélecteur. Celui-ci a été installé à partir de juillet 2007 sur les nouveaux hélicoptères R22.

En conséquence, le BEA recommande que :

- l'EASA et la FAA rendent obligatoire l'installation d'un robinet carburant avec sélecteur tel que modifié depuis juillet 2007 sur les hélicoptères de type R22 afin d'éviter toute manœuvre intempestive.

 

Publications