Perte de puissance en montée initiale, atterrissage forcé sur piste train rentré, sortie latérale de piste

Progression de l'enquête Cloturée
Progress: 100%

Vol Avignon Caumont - Dieppe.

 

Le pilote décolle de la piste revêtue 35 (TODA 1880 m) avec les réservoirs pleins. Après le lever des roues, il actionne la commande de rentrée du train. Vers 100 ft sol, il constate une baisse de régime moteur de 2700 tr/min à 2000 tr/min. L'avion se trouvant environ à mi-piste, le pilote décide d'atterrir sur la partie restante. L'avion touche aux deux tiers de la piste avec le train à moitié rentré. L'avion sort de piste par la gauche. Il s'arrête, le train principal dans l'herbe et la partie arrière sur la piste.

 

La cinématique du train ne permet pas d'interrompre une séquence de rentrée ou de sortie si elle n'est pas terminée.

Les constations faites sur le circuit carburant montrent une accumulation de matière blanche molle ressemblant à de la parafine à la base du filtre décanteur. On note également la présence importante d'eau et de matière blanchâtre dans le filtre décanteur et le filtre de la pompe électrique. On trouve aussi quelques petites particules dans le filtre de la pompe à essence et dans la cuve du carburateur. L'essence du carburateur apparaît propre et ne semble pas contenir d'eau.

L'avion est resté six jours stationné à l'extérieur sur l'aérodrome d'Avignon-Caumont. Durant ces six jours, de nombreuses pluies sont tombées. Le pilote précise qu'il a actionné la purge des trois réservoirs et qu'il n'a pas constaté la présence d'eau. La purge des réservoirs d'aile est difficile d'accès.

L'avion est toujours stationné dans un hangar à Dieppe. Il est resté six mois sans voler de septembre 2006 à mars 2007. Cette situation pourrait expliquer l'accumulation de matière blanche qui semblerait provenir de la dégradation des réservoirs en composite.