Ballon Numéro de dossier BEA2018-0673 Accident, Sercus, le 2 septembre 2018, ULTRAMAGIC - N250, F-GTIF

Accident de l'Ultramagic N-250 immatriculé F-GTIF et exploité par Ballons Migrateurs survenu le 02/09/2018 à Sercus (59)

Progression de l'enquête Clôturée  
Progress: 100%

Résumé

Deux ballons à air chaud décollent pour des baptêmes payants d’une heure environ. Lors des trente premières minutes de vol, un vent d’est porte les aéronefs à proximité de Cassel. Les deux pilotes alors en descente constatent un renforcement et un changement de direction du vent de 90° vers le nord, pour une quinzaine de nœuds.

 

Les deux ballons continuent à descendre et, le vol durant depuis environ 45 min, les pilotes cherchent un terrain pour l’atterrissage. Le pilote du F-GTIF repère un champ suffisamment grand pour réaliser un atterrissage par vent fort. Lors de l’atterrissage couché, une passagère se blesse à la cheville.

 

Le pilote du second ballon a également réalisé un atterrissage couché sur un autre champ dans des conditions de vent similaires quelques minutes après celui du F-GTIF.

 

Les prévisions météorologiques ne faisaient pas apparaître de conditions météorologiques de nature à compromettre le vol. Les vents mesurés et prévus étaient inférieurs à dix nœuds. Cependant lors du vol, une brise de mer s’est formée et a entraîné un changement significatif de direction du vent ainsi qu’un renforcement de ce dernier à basse altitude. Il était ainsi difficile pour le pilote d’anticiper cette évolution du vent, ce qui a conduit à un atterrissage avec une vitesse importante de plus de 25 km/h.

 

Dans ces conditions, le pilote a dû réaliser un atterrissage couché lors duquel une passagère a été blessée à la cheville. Les différentes actions du pilote ont permis de limiter les conséquences de cet atterrissage par vent fort.

Publication

Pour télécharger le(s) rapport(s), cliquez sur le(s) lien(s) ci-dessous :