Avion Numéro de dossier BEA2017-0028 Accident, AD Saint-Nazaire, le 18 janvier 2017, ROBIN (PETIT PRINCE), F-BTKX

Accident du Robin DR400-RP immatriculé F-BTKX survenu le 18/01/2017 à Saint-Nazaire Montoir (44)

Progression de l'enquête Clôturée  
Progress: 100%

Résumé

Note : Les informations suivantes sont issues principalement du témoignage du pilote. Ces informations n'ont pas fait l'objet d'une validation indépendante par le BEA.

 

1 - Déroulement du vol

Après un vol de 1 h 40 min, le pilote atterrit avec deux crans de volets, légèrement à droite de l’axe de piste 07 revêtue[1]. Le vent est du 30° pour 8 à 12 kt. Lorsque la roue du train d’atterrissage avant entre en contact avec la piste, l’avion vire vers la gauche, face au vent. Le pilote ne parvient pas à diriger l’avion malgré ses actions aux palonniers. Il perçoit de plus en plus de vibrations au niveau du train d’atterrissage avant. À l’approche du bord latéral de piste, il décide de remettre les gaz pour atterrir plus loin sur la piste. L’avion s’élève de quelques mètres et s’incline brusquement à droite. L’intrados de l’aile droite frotte le sol au niveau du bord de piste tandis que l’assiette de l’avion diminue. Au nouveau contact avec la piste, le train d’atterrissage avant se plie[2] et l’hélice se désolidarise. L’avion s’immobilise une quinzaine de mètres plus loin sur la piste.

2 -Renseignements complémentaires

2.1 Renseignements sur le pilote

Le pilote, titulaire d’un PPL(A), totalisait 129 heures de vol, dont 61 heures en tant que commandant de bord et 6 h 30 dans les trois mois précédant l’accident.

Le pilote indique qu’il devait initialement effectuer le vol avec un avion Dyn’Aero MCR 4S. Au cours de sa formation, il avait été informé des possibilités de « blocage » des trains d’atterrissage avant de DR400. Il avait également été formé aux actions à entreprendre en cas d’oscillations (« shimmy ») de la roue du train d’atterrissage avant des DR400. Il précise que le fait d’avoir la main sur la commande du frein de l’avion, qui agit de manière symétrique, rend difficile une action sur la manette de puissance pour lever le train avant.

 


[1] Piste de longueur 2 400 m et de largeur 45 m.

[2] Le carénage a perforé le plancher de la cabine entre le manche de pilotage et le siège du pilote.