Avion Numéro de dossier BEA2018-0592 Accident, AD Rouen Vallée de Seine, le 16 août 2018, ROBIN - DR400, F-GKHT

Accident du Robin DR400-120D immatriculé F-GKHT survenu le 16/08/2018 à Rouen - Vallée-de-Seine (76)

Progression de l'enquête Clôturée  
Progress: 100%

Résumé

Heure : À 11h30(1)
Exploitant : Club Aéronautique de l'Arrondissement de Bernay (CAAB)
Nature du vol : Exploitation non commerciale, formation, instruction solo
Personne à bord : Élève-pilote
Conséquences et dommages : Avion fortement endommagé

Note: les informations suivantes sont issues principalement du témoignage de l’élève-pilote. Ces informations n’ont pas fait l’objet d’une validation indépendante par le BEA.

1 - Déroulement du vol

Dans le cadre de sa formation, l’élève-pilote, seul à bord, décolle de l’aérodrome de Bernay - Saint-Martin (27) pour un vol de navigation à destination de l’aérodrome de Rouen - Vallée-de-Seine. À l’arrivée à Rouen, il effectue un atterrissage complet comme cela avait été convenu avec son instructeur avant le vol. Il libère la piste et roule vers le point d’attente T1 de la piste 22.

Il est autorisé par le contrôleur d’aérodrome à l’alignement puis au décollage en piste 22. Lors du roulement au décollage, il maintient sa main sur la manette de puissance et perçoit quelques vibrations quand la vitesse est d’environ 80 km/h. L’avion dévie peu après vers la gauche de l’axe de piste. L’élève-pilote tente de corriger la trajectoire en agissant sur les palonniers mais ses actions restent sans effet. L’avion quitte la bande revêtue par la gauche et poursuit sa trajectoire dans l’herbe jusqu’à un fossé de drainage bétonné situé en limite de bande aménagée(2). L’avion heurte durement cet ouvrage puis pivote d’environ 45 degrés avant de s’immobiliser.

Le pilote déclare une situation d’urgence à la fréquence (« MAYDAY ») puis confirme qu’il n’est pas blessé. Le contrôleur d’aérodrome l’informe de l’arrivée des secours. L’élève-pilote évacue rapidement l’habitacle par ses propres moyens.

2 - Renseignements complémentaires

2.1 Conditions météorologiques

Contenu du message ATIS de l’aérodrome de Rouen – Vallée de Seine pris par téléphone par le pilote quelques dizaines de minutes avant le départ de l’aérodrome de Bernay – Saint-Martin:

  • piste 22 en service ;
  • vent du 170° pour 5 kt ;
  • CAVOK ;
  • température 19° C/ point de rosée 16° C ;
  • QNH 1016 hPa.

 2.2 Renseignements sur l’élève-pilote et témoignage

L’élève-pilote, âgé de 32 ans, totalisait 38 heures de vol dont 6 heures en solo, toutes sur DR400. Il avait effectué 12 heures de vol dans les trois derniers mois.

Il explique qu’il avait déjà effectué cette navigation la veille avec son instructeur et ajoute avoir revu le jour même la préparation du vol en sa compagnie.

Il indique qu’à Rouen aucun facteur extérieur n’est venu le perturber ni durant le roulage jusqu’au point d’attente T1, ni pendant les vérifications qu’il a effectuées avant le décollage. Il explique avoir été surpris par la rapidité de déroulement de l’événement.

Il ajoute qu’une fois l’avion immobilisé, il n’a pas coupé les moyens électriques car, ayant entendu un bruit d’écoulement, il a craint un incendie.

2.4 Renseignements sur l’avion

Les trains d’atterrissage avant et principal droit ont été rompus lors de la collision avec l’ouvrage bétonné. L’hélice et l’aile droite sont également endommagées.

Aucun dysfonctionnement du train d’atterrissage avant n’a été mis en évidence lors de l’examen de l’aéronef par l’unité chargée des réparations.

2.5 Renseignements sur l’aérodrome

L’aérodrome dispose d’une piste revêtue 04/22 de 1°700 mètres de longueur et de 45 mètres de largeur. Le fossé de drainage dans lequel s’est immobilisé l’avion est en limite de bande aménagée sur une grande portion de la partie sud de la piste 04/22. Il figure sur la carte VAC AD 2 LFOP ATT 01 «°Atterrissage à vue » et est en conformité avec les exigences d’homologation de la piste. Il est à noter que parmi les 21 sorties latérales de piste à Rouen – Vallée–de-Seine sur lesquelles le BEA a eu à enquêter depuis 2001, dans 13 cas, le fossé a contribué à aggraver les dommages causés.

(Voir extrait carte VAC AD 2 LFOP ATT 01)

L’aérodrome de Rouen – Vallée-de-Seine n’est pas certifié. Son exploitant n’est ainsi pas tenu de mettre en place de procédure d’évaluation des risques au titre du Système de Gestion de la Sécurité (SGS) exigé pour une certification. L’évolution de la réglementation(3) et la fréquentation de la plate-forme supérieure à 10°000 passagers par an rendront obligatoire cette certification en 2021 et par conséquent la mise en place d’un SGS.

Après l’accident, le CAAB a restreint les vols en solo des élèves-pilotes à destination de l’aérodrome de Rouen – Vallée de Seine.


(1)Sauf précision contraire, les heures figurant dans ce rapport sont exprimées en heure locale.

(2)Aire incluant la piste et nivelée à l’attention des aéronefs auxquels cette piste est destinée pour le cas où un aéronef sortirait de piste. La largeur de la bande aménagée pour les pistes du même type que celle de l’aérodrome de Rouen – Vallée de Seine est de 150 mètres (Arrêté du 10 juillet 2006 relatif aux caractéristiques techniques de certains aérodromes terrestres utilisés par les aéronefs à voilure fixe ; annexe technique n°1 ; §8.3 Bande aménagée).

(3)Règlement (UE) n° 2018/1139 du Parlement Européen et du Conseil du 4 juillet 2018 concernant des règles communes dans le domaine de l'aviation civile et instituant une Agence de l'Union européenne pour la sécurité aérienne

Médiathèque


AD 2 LFOP ATT 01