Avion Numéro de dossier BEA f-hx071006 Incident, AD Chavenay Villepreux (78), le 6 octobre 2007, ROBIN (PETIT PRINCE), F-GGHX

Incursion d'un aéronef sur la piste lors d'un atterrissage

Progression de l'enquête Clôturée  
Progress: 100%

Résumé

Vol local Chavenay (78)

Le pilote du DR400-120 atterrit en piste 05 non revêtue. Il dégage la piste par la droite à l'intersection des pistes 05/23 et 10/28 en faisant demi-tour et roule sur la voie de circulation adjacente. Quelques instants plus tard, alors que l'avion est toujours au niveau de l'intersection des pistes, le contrôleur demande au pilote "d'appuyer à gauche" car l'avion se rapproche de la piste 05/23. Le contrôleur constate que l'avion vire alors à droite et pénètre sur la piste alors qu'au même moment un DR 400-160 atterrit. Le DR400-120 repart à gauche sur une nouvelle instruction du contrôleur et dégage la piste.

 

Le pilote du DR400-120 indique qu'il était « stressé » et explique que ce stress serait dû à l'important trafic aérien qui a fortement accaparé son attention. Il devait effectuer à la fois le pilotage de son avion et la surveillance des autres avions mais également écouter les radiocommunications et assurer les siennes. Durant le circuit d'aérodrome précédent, le contrôleur lui avait demandé de remettre les gaz en raison du trafic. Il savait qu'un autre avion se présentait à l'atterrissage juste derrière lui. Il ajoute que l'atterrissage s'est bien déroulé et qu'il a dégagé la piste 05 au niveau de la croisée des pistes 05/23 (60 m de largeur) et 10/28 (80 m de largeur). Il a alors vu une balise blanche et a cru qu'elle matérialisait le bord droit de la piste 05. Il a continué à tourner à droite pour dégager la piste. En fait, cette balise indiquait le bord droit de la piste 10. Il a réagi tardivement aux instructions du contrôleur qui lui demandait d'aller à gauche.

 

L'examen des radiocommunications montre que:

- Le trafic aérien était dense à ce moment là.

- Le pilote du DR400-120 n'a obtenu l'autorisation d'atterrir qu'en courte finale.

- Le contrôleur a demandé par trois fois au pilote du DR400-120 « d'appuyer à gauche » puis lui a demandé de stopper le roulage.

- Le pilote du DR400-120 a neutralisé la fréquence radio par un appui prolongé sur l'alternat radio pendant plusieurs dizaines de secondes après l'arrêt du roulage.

 

L'instructeur du DR 400-160 a vu l'incursion sur piste alors qu'il avait commencé le roulement à l'atterrissage. Il a poursuivi sa manœuvre car il savait qu'il contrôlerait la vitesse avant l'intersection des pistes.