Avion Numéro de dossier BEA2017-0562 Accident, Vers AD Pointe à Pitre, le 28 septembre 2017, CESSNA - 172, N5364R

Accident du Cessna 172 immatriculé N5364R survenu le 28/09/2017 au large de la Guadeloupe (971)

Progression de l'enquête Clôturée  
Progress: 100%

Résumé

Le pilote, accompagné d’un passager, décolle vers 13 h 10 de l’aérodrome V.C. Bird/St John’s (Antigua-et-Barbuda) pour un vol à destination de Pointe-à-Pitre Le Raizet (971).

Alors qu’il survole le canal d’Antigua à une altitude de 1 500 ft, il constate une diminution de la puissance du moteur. Il effectue les actions de la procédure mais le moteur ne fournit toujours pas de puissance. Il annonce une situation de détresse au contrôleur d’approche du Raizet, en précisant qu’il rencontre une diminution de la puissance du moteur, et indique qu’il est en descente vers 500 ft et qu’il est contraint d’amerrir.

Le pilote effectue la procédure d’amerrissage en ouvrant notamment les portes. Lors de l’amerrissage, l’avion se retourne. Le pilote et le passager parviennent à évacuer l’avion avant qu’il ne coule sans parvenir à emporter les gilets de sauvetage avec eux. Ils s’accrochent à un gilet de sauvetage remonté à la surface quelques minutes après que l’avion a coulé.

L’enquête n’a pas permis de déterminer les causes de la diminution de la puissance du moteur. Le port du gilet de sauvetage est un facteur de survie majeur lors des accidents en mer. En cas d’amerrissage d’urgence, revêtir un gilet avant le contact avec la surface permet de se prémunir contre la perte de cet équipement.

Publication

Pour télécharger le(s) rapport(s), cliquez sur le(s) lien(s) ci-dessous :