Hélicoptère Numéro de dossier BEA2019-0366 Accident, AD Pau, le 6 juillet 2019, SCHWEIZER - 269C, F-HUTC

Accident du Schweizer 300 immatriculé F-HUTC exploité par Locavions Aero Services survenu le 06/07/19 à Pau-Pyrénées (64)

Progression de l'enquête Clôturée  
Progress: 100%

Résumé

Note : Les informations suivantes sont issues principalement des témoignages du pilote et de l'instructeur. Ces informations n'ont pas fait l'objet d'une validation indépendante par le BEA.

1 - Déroulement du vol

Le pilote et l’instructeur décollent vers 15 h 25 et translatent vers la station d’avitaillement située à quelques centaines de mètres de l’aire où l’hélicoptère était stationné. Le pilote indique qu’il a ressenti un léger balourd dans la commande de pas cyclique lorsqu’il est arrivé à proximité de l’aire d’avitaillement. Il ajoute que lors de l’atterrissage, il a ressenti de fortes vibrations dont l’amplitude a augmenté rapidement. L’instructeur explique qu’il a alors repris les commandes. Il n’a pas réussi à récupérer le contrôle de l’hélicoptère qui s’est disloqué (cf. photo, état général de l'hélicoptère après l'évacuation, source : BGTA).

L’instructeur, titulaire d’un PPL (H) et d’une qualification FI (H) depuis 2001, totalisait environ 7 000 heures de vol. Il indique que le pilotage du pilote était précis dès la mise en stationnaire. Il ajoute que le premier toucher des patins avec le sol sur l’aire à côté de la station d’avitaillement a été doux

Le vent était calme.

3 - Enseignements et conclusions

L’hélicoptère est probablement entré en résonance au moment du contact des patins avec le sol.La résonance sol est un mouvement oscillatoire divergent dû à la mise en résonance de la cellule de l'hélicoptère avec le sol sous l'excitation des vibrations des pales en traînée.

La résonance sol se manifeste en fin de mise en route de l'hélicoptère par le déclenchement d'un mouvement vibratoire vertical oscillant qui peut s'amplifier très rapidement jusqu'à rendre l'hélicoptère incontrôlable. Il se termine généralement par un retournement dynamique si le pilote ne réagit pas très vite. Les facteurs qui peuvent contribuer au déclenchement du phénomène de résonance sont :

  • un sol particulièrement dur ou irrégulier ;
  • un ou plusieurs amortisseurs de train mal gonflés ou déséquilibrés entre eux;
  • une dégradation des différents roulements de la tête rotor;
  • un défaut d'amortissement de traînée des pales du rotor principal;
  • du tracking ou du balourd occasionné par un réglage inadéquat de la tête rotor ou par un apport de graisse déséquilibré au niveau des manchons de pales.

Les différents systèmes d'amortissements permettent d'éviter ce phénomène. Dès l’entrée en résonance avec le sol et avant d’atteindre un certain niveau vibratoire, un changement de régime moteur ou une mise en vol stationnaire de l’hélicoptère permet de sortir du phénomène en réduisant l’interférence du sol avec la fréquence vibratoire de l'hélicoptère. Cet accident est à rapprocher de deux autres relatifs à des hélicoptères Schweizer 300 dont les rapports[1] apportent des informations complémentaires sur le phénomène de résonance.

 


 

 

 

Médiathèque


BEA2019 0366