Avion Numéro de dossier BEA2017-0666 Incident grave, AD Lognes, le 22 novembre 2017, ROBIN - DR400, F-GJQK

Incident du Robin DR400-120 immatriculé F-GJQK survenu le 22/11/2017 à Lognes Emerainville (77)

Progression de l'enquête Clôturée  
Progress: 100%

Résumé

Heure : vers 13 h 50[1]

Exploitant : Aéroclub Henri Guillaumet 

Nature du vol : Aviation générale, vol local

Personne à bord : Pilote

Conséquences et dommages : Aucun dommage

Note : Les informations suivantes sont principalement issues du témoignage du pilote. Ces informations n'ont pas fait l'objet d'une validation indépendante du BEA.

1 - Déroulement du vol 

Le pilote décolle de l’aérodrome de Lognes Émerainville (77) pour effectuer des circuits d’aérodrome en piste 26. Le pilote est alors seul à évoluer sur la plateforme. Le vent transmis par la tour de contrôle est du 180 pour 10 à 15 kt. 

Lors du premier posé-décollé en piste 26 revêtue, le vent est du 180 pour 10 kt. Lors de la remise en puissance pour le décollage, l’avion dévie légèrement sur la gauche. Le pilote met du pied à droite pour maintenir l'avion sur l'axe de la piste. Le palonnier lui semble dur, le pilote ne réussit pas à corriger la trajectoire. L’avion sort de piste par la gauche. Le pilote indique que la vitesse de l’avion étant proche de la vitesse de rotation, il décide de décoller plutôt que d’interrompre le décollage. L’avion décolle de la zone en herbe située entre la piste revêtue et la voie de circulation S. (cf fig 1 : Trajectoire suivie)

Le pilote contacte la tour de contrôle et effectue un atterrissage de précaution sur la piste en herbe.

2 - Renseignements complémentaires

2. 1 Renseignements sur le pilote

Le pilote, âgé de 65 ans et titulaire d’une licence de pilote privé depuis 2008, totalisait 263 heures de vol sur avion. Il avait effectué cinq heures de vol dans les 90 derniers jours, dont une sur type. 

Lors de l’évènement, le pilote indique que le palonnier était dur, et qu’il n’a pas réussi à l’enfoncer plus. Il n’avait jamais vécu cela depuis qu’il a commencé à piloter. 

2.2 Renseignements sur l’aérodrome

L’aérodrome de Lognes Emerainville était contrôlé au moment de l’événement.

L’avion F-GJQK y est basé.

 

 


[1] Sauf précision contraire, les heures figurant dans ce rapport sont exprimées en heure locale.

 

 

 

 

 

 

 

Médiathèque


BEA2017-0666 illustration