Avion Numéro de dossier BEA2019-0347 Accident, AD Etampes, le 26 juin 2019, ISSOIRE - APM20, F-GRPN

Accident de l'Issoire APM20 immatriculé F-GRPN survenu le 26/06/2019 à Étampes Montdésir (91)

Progression de l'enquête Clôturée  
Progress: 100%

Résumé

Note : Les informations suivantes sont principalement issues du témoignage du pilote. Ces informations n'ont pas fait l'objet d'une validation indépendante par le BEA.

 

1 - Déroulement du vol

Le pilote prévoit de réaliser un vol local dans le secteur de Pithiviers. Au cours du roulement au décollage sur la piste 06 revêtue[1] de l’aérodrome d’Étampes, après une centaine de mètres et à une vitesse qu’il estime entre 40 et 50 km/h, le pilote voit un lièvre traverser la piste de la droite vers la gauche. Il appuie par réflexe sur le palonnier gauche pour l’éviter. L’avion vire à gauche et sort de piste sous un angle d’environ 45°. Le pilote réduit les gaz puis actionne les freins. L’avion heurte une butte de terre, endommageant l’hélice et le saumon d’aile droit ; le train d’atterrissage avant et le train principal droit se rompent. L’avion s’immobilise à environ 25 m du bord de piste.

Après avoir annoncé son accident sur la fréquence tour[2], le pilote coupe les magnétos, l’alternateur et la batterie puis évacue l’avion.

2 - Renseignements complémentaires

Le pilote, titulaire d’une licence de pilote privé avion PPL(A) depuis 2002, totalisait environ 350 heures de vol. Il volait sur APM 20 depuis un mois : il avait effectué six heures en double commandes et un vol en tant que commandant de bord sur cet avion. 

Sur APM 20, les freins sont actionnés par une manette située au-dessous de la commande des gaz, alors que le HR200 sur lequel le pilote volait auparavant possédait un système de freinage aux palonniers. Le pilote indique que cette différence ne l'a pas gêné.

Le pilote explique que l’herbe est tondue aux abords de la piste sur une largeur d’environ dix mètres. Il s’est ensuite retrouvé dans les herbes hautes et n’a pas vu la butte heurtée par l’avion.

Le pilote indique avoir agi par réflexe. Il estime que s’il n’avait pas modifié sa trajectoire, les dégâts auraient été moins importants même s’il avait heurté un animal de cette taille.

 

 


[1] Piste 06 revêtue : 700 x 22,5 m.

[2] L’aérodrome Étampes-Montdésir était en auto-information à cette heure-là.