Accident de l'hélicoptère Hugues 269C immatriculé F-GHOO survenu le 06/06/2021 à Marennes (17)

Progression de l'enquête Cloturée
Progress: 100%

Rapport d'Enquête cat.3 : rapport sur un événement aux conséquences limités, élaboré à partir d'un ou de plusieurs témoignages n'ayant pas fait l'objet d'une validation indépendante par le BEA.

Note :Les informations suivantes sont principalement issues du témoignage de l’instructeur. Ces informations n'ont pas fait l'objet d'une validation indépendante par le BEA.

1 - DÉROULEMENT DU VOL

L‘instructeur et l’élève pilote décollent de l'aérodrome de Rochefort - Saint-Aignan (17) vers 10 h pour un vol d'instruction. La séance d’instruction commence par des exercices proches du sol : mises en stationnaire, posés sur un parking goudronné, posés dans l’herbe, translations et rotations.
Pour la deuxième partie de la séance d’instruction, l’équipage se rend sur l’aérodrome de Marennes. L’élève pilote effectue une verticale des installations à 1 500 ft suivie d’un tour de piste pour la piste 04[1].
Il se reporte ensuite en vent-arrière à 1 500 ft afin de débuter un exercice d’autorotation. L’instructeur précise à l’élève pendant l’étape de base qu’il devra lui-même démarrer l’exercice en précisant que le point d’aboutissement visé se trouve au milieu de la piste. Ayant démarré l’exercice tardivement, l’élève pilote réduit sa vitesse air afin de conserver le point d’aboutissement comme objectif ce qui a pour conséquence une augmentation du taux de chute de l’hélicoptère pendant l’autorotation. La réalisation tardive et trop prononcée du « flare » par l’élève pilote entraîne le contact du rotor anti-couple avec la piste. L’instructeur reprend alors les commandes jusqu’à l’immobilisation de l’hélicoptère au sol.

2 - RENSEIGNEMENTS COMPLÉMENTAIRES
2.1 Renseignements sur l’élève pilote

Le jour de l’accident, l’élève pilote, âgé de 61 ans, était en instruction en vue de l’obtention de la licence de pilote d’hélicoptère PPL(H). Il avait débuté sa formation en juin 2020 et totalisait 10 heures de vol en instruction. Il était aussi titulaire d’une licence de pilote d’avion PPL(A) depuis 1989 et totalisait 407 heures de vol sur avion.

2.2 Renseignements sur l’instructeur

L’instructeur était titulaire d’une licence de pilote commercial d’hélicoptère CPL(H) et d’une qualification d’instructeur FI(H) valide au moment de l’événement. Il totalisait 728 heures de vol totales dont 220 sur type.
Selon lui, le niveau de pilotage et la progression de l’élève pilote étaient conformes à l’attendu, voire meilleurs. Il estime qu’un premier exercice d’autorotation en double commande aurait permis de consolider les acquis de l’élève pilote. Un accompagnement plus poussé sur les commandes dans les phases finales de l’exercice aurait pu permettre selon lui une reprise des commandes plus rapides.

 


[1] Piste non-revêtue, 770 m * 50 m.