Incident grave du Boeing 787-10 immatriculé N16009 exploité par United Airlines et de l'Airbus A320-214 immatriculé OE-IJF exploité par Easyjet survenu le 20/07/2020 sur l’aéroport Paris-Charles de Gaulle (95)

Progression de l'enquête Cloturée
Progress: 100%

Rapport d'Enquête cat.2 : rapport de format simplifié, adapté aux circonstances de l'événement et aux enjeux de l'enquête.

Le jour de l’événement, les atterrissages étaient effectués sur la piste 09L et les décollages sur la piste 09R (configuration face à l’est du doublet nord). La contrôleuse en position LOC (dans la tour nord) était installée sur la position LOC NE, l’écran utilisé pour le contrôle en position LOC NW n’ayant pas pu être allumé par les contrôleurs. Depuis la position LOC NE, la contrôleuse en position LOC n’avait pas le contact visuel direct sur les seuils des pistes 09.
Quelques minutes avant l’événement, deux avions avaient atterri sur la piste 09L et maintenaient position sur la bretelle avant la traversée de la piste 09R en raison de l’atterrissage du Boeing 787 de la compagnie Air France sur la piste 09R. Deux avions étaient au point d’attente D5, dont l’Airbus A320 de la compagnie EasyJet, prêt pour le départ en piste 09R.
Au premier contact de l’équipage du Boeing 787 de la compagnie United Airlines en approche ILS sur la piste 09L, la contrôleuse en position LOC a commis un lapsus et a autorisé l’équipage à atterrir sur la piste 09R au lieu de la piste 09L. L’équipage, souhaitant néanmoins lever le doute sur cette autorisation qui impliquait pour lui la réalisation d’une baïonnette, a collationné la clairance d’atterrissage en ajoutant notamment les mots « Understand » et « Sidestep for 9 right » dans l’attente d’une éventuelle correction de la clairance par la contrôleuse. La contrôleuse n’a pas vérifié le collationnement de l’équipage. L’équipage a poursuivi l’approche finale par une baïonnette à vue, en pilotage manuel, vers la piste 09R.
La contrôleuse a autorisé l’équipage de l’Airbus A320 à s’aligner en piste 09R. L’équipage a vérifié que l’axe d’approche final de la piste 09R était libre et a vu le Boeing 787 qu’il a estimé en finale sur la piste 09L. Il a débuté le roulage pour l’alignement. Avant de tourner pour s’aligner sur l’axe de piste, l’équipage a vérifié une dernière fois l’axe de la finale 09R et a vu le Boeing 787 qui effectuait une baïonnette pour la piste 09R. Celui-ci était à une hauteur de 300 ft et à 1 300 m (0,7 NM) du seuil. Il a questionné la contrôleuse sur la présence du Boeing 787 en finale et devant l’imminence d’une potentielle collision, l’équipage de l’Airbus A320 a demandé à l’avion en finale de remettre les gaz. L’équipage du Boeing 787 ayant visuel sur l’Airbus A320 sur la piste a interrompu son approche. Dans le même temps, la contrôleuse a confirmé l’instruction de remise de gaz et les alarme RIMCAS se sont déclenchées. Le Boeing 787 a survolé l’Airbus A320 à une hauteur d’environ 300 ft.

Publications