Incident grave du drone DJI - Inspire 2 survenu le 14/07/2019 au Barcarès (66)

Progression de l'enquête Cloturée
Progress: 100%

Rapport d'Enquête cat.2 : rapport de format simplifié, adapté aux circonstances de l'événement et aux enjeux de l'enquête.

La société a reçu l’autorisation préfectorale de réaliser, avec un drone, des prises de vues de nuit d’un festival de musique réunissant plusieurs milliers de personnes. Cette autorisation était assortie du respect d’une zone d’exclusion des tiers de 30 m de rayon. Arrivés au festival, le télépilote et le cadreur ont décidé d’entreprendre le vol de l’événement sur un site non déclaré.

Le drone a réalisé des allers-retours entre le site d’envol et la verticale de la scène. Sur la vidéo prise par la caméra à nacelle du drone, on aperçoit des tiers à moins de 10 m de distance horizontale de la zone d’évolution de l’aéronef.

Le télépilote et le cadreur expliquent qu’un problème sur l’une des deux batteries a entraîné une perte de contrôle juste avant la collision avec un montant de la scène. L’ensemble des examens menés sur le drone et ses batteries n’a pas permis de reproduire la panne décrite.

Les valeurs de charge des batteries relevées après le vol ne sont pas compatibles avec la logique de déclenchement d’un atterrissage automatique d’urgence.

Les journaux de vols n’étant plus présents sur le drone, sur la tablette du télépilote ainsi que sur le téléphone du cadreur, le BEA n’a pas été en mesure d’obtenir des informations complémentaires sur une possible défaillance de batterie.

À la suite du heurt avec le montant, le télépilote a tenté d’éteindre les moteurs en vol. Cependant la manipulation effectuée sur sa radiocommande n’était pas la bonne et les moteurs ne se sont pas arrêtés. Dans l’hypothèse où le drone était toujours contrôlable, la manipulation pourrait expliquer le début de la trajectoire du drone après la collision avec le montant.

Publications